Valentina – Le démon mène tout le monde à la perdition.

Message Céleste Via Valentina Papagna (Sydney, Australie) – 08 08 2019

Fête de St Mary Mackillop

Cathédrale St Patricks, Parramatta

Dès mon arrivée à l’église, je me suis sentie très heureuse de faire partie de l’anniversaire de la canonisation de Sainte Marie MacKillop. Je remerciais le Seigneur pour la grâce qu’Il me donnait d’assister à la messe aujourd’hui.

Aussitôt que je me suis agenouillée dans mon banc, Ste Marie Mackillop est immédiatement venue me rendre visite. Elle se tenait juste devant moi. Elle a souri et dit : «Valentina, notre Seigneur Jésus était censé venir te donner un message, mais comme l’Église célèbre aujourd’hui l’anniversaire de ma canonisation, Il m’a envoyé te donner un message. »

Elle a dit: « Notre Seigneur Jésus est très triste pour l’humanité, comment elle se comporte, si pécheresse et si fière. L’Australie est en train d’adopter la loi perverse pour faire avorter des bébés innocents. Ils désobéissent à la Loi et aux Commandements de Dieu. Ils Le nient complètement, les gens ne se battent pas pour la vérité et la vie, mais plutôt sur la façon de tuer des bébés innocents et sans défense. Le mal est si puissant aujourd’hui. Le démon mène tout le monde à la perdition. Valentina, console le Seigneur Jésus et dis-Lui que tu L’aimes. Offre-Lui toutes tes tâches quotidiennes. »

Elle dit: « Jésus souhaite que tu parles de ce message aux gens et que tu leur dises combien Jésus nous aime tous. Il veut sauver les âmes. En retour, Il souhaite que les gens L’aiment et ne L’offusquent pas car Il est déjà trop offensé. Il veut que les gens et les églises commencent à prier chaque jour pour ce pays d’Australie, pour l’expiation des péchés qui sont sérieusement commis, et demandent à Jésus Sa miséricorde. »

Elle dit: « Les gens sont ignorants et fiers, alors ils ne veulent pas accepter la miséricorde et l’amour de Dieu. »

Ste Marie Mackillop est venue avec le sourire mais est partie dans le chagrin à cause de ce qui se passe en Australie. Elle est embarrassée devant Dieu à cause de ce qui se passe dans son pays.

Du blog : En Nouvelle-Galles du Sud, où se situe Sydney, seule une maladie physique ou mentale de la mère justifie, pour l’heure, un avortement. Il s’agit en effet du dernier État australien dans lequel l’interruption volontaire d’une grossesse (IVG) demeure un crime. Or, une loi, censée être votée le 23 août par la chambre haute du Parlement, vise à retirer cet acte du Code criminel. Sous la pression des responsables religieux et des conservateurs de la coalition gouvernementale, son examen a cependant été reporté à mi-septembre.

http://trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com/2019/09/message-celeste-via-valentina-papagna-sydney-australie-08-08-2019.html