L’Osservatore Romano propose le paganisme en lieu et place de la « doctrine rigide ».

L’Osservatore Romano propose le paganisme en lieu et place de la « doctrine rigide ».

L’Osservatore Romano, journal semi-officiel du Vatican transformé en torchon anti-catholique, a publié le 11 sepembre une interview avec le propagandiste jésuite colombien Alfredo Ferro Medina

Ferro est le coordinateur d’un énigmatique « Service Jésuite Pan-amazonien ». L’interview a été réalisée par Marcelo Figueroa, le rédacteur protestant de l’Osservatore Romano argentin.

Pour Ferro, l’un des défis les plus importants de l’Église est de savoir comment mettre en œuvre « l’évangélisation ». Cependant, il comprend l' »évangélisation » non pas comme l’annonce de l’Évangile, mais comme un « dialogue interculturel et interreligieux ».

Il décrète que « les temps sont révolus » où l’on pouvait « se permettre d’avoir des schémas mentaux façonnés par une doctrine rigide ». Par « doctrine rigide », Ferro entend la foi catholique. Naturellement, le paganisme, le libéralisme et la propagande gay et l’environnementalisme ne sont pas pour lui des « doctrines rigides ».

Ferro continue à se plaindre que « nous » avons insisté sur les « rites occidentaux » [bien qu’ils aient été détruits il y a des décennies] et n’avons pas pris en compte « les symboles et les célébrations des peuples indigènes » [comprendre : le paganisme].

François accompagnera de près le Synode amazonien, prédit Ferro, parce qu’il désire « encourager les changements et transformations de l’Église amazonienne » qui auront « nécessairement » des répercussions sur l’Église universelle elle-même.

https://gloria.tv/article/afgqDtLeyEhQ3c247tcfFbWj8