Les grands idéologues amazoniens de François révèlent leur haine du célibat et du sacerdoce

Les grands idéologues amazoniens de François révèlent leur haine du célibat et du sacerdoce

Une « écologie holistique », une « Église prophétique en Amazonie », une « liturgie interculturelle », une « évangélisation dans les villes » et le « dialogue œcuménique et interreligieux » seront les thèmes du Synode amazonien, selon Mgr Erwin Kräutler, 80 ans.

Nommé par Jean-Paul II, Kräutler fut jusqu’en 2015 évêque de Xingu, Brésil. On lui a permis de propager ses positions anti-catholiques pendant des décennies. François a fait de lui l’idéologue en chef pour le Synode d’Amazonie.

Kräutler, né en Autriche, a expliqué à l’agence de presse des évêques allemands KNA que le président brésilien Jair Bolsonaro, né au Brésil, ne « pige rien » à l’Amazonie.

Pour Kräutler, le célibat est un « scandale » et « contre la volonté explicite du Seigneur », parce que selon lui, c’est la raison pour laquelle 90% des paroisses d’Amazonie n’ont que quatre « eucharisties » par an. Cependant, les sectes protestantes sont en plein essor en Amazonie parce que des gens comme Kräutler ont fait de l’Église un parti politique ennuyeux.

Le fait que le Christ ait appelé les hommes à être prêtres est pour Kräutler une « sinistre discrimination » des femmes.

Actuellement, Kräutler est à Rome pour préparer le synode.

https://gloria.tv/article/QoD1hb68JhS72D1p18dWsGXaw