Pour ne pas être envoyé en enfer comme les hérétiques…. quelle foi devons-nous garder ?

Le Docteur K. Bowring nous demande de ne pas nous laisser séparer de la vraie doctrine et de la Parole de Dieu.

En d’autres mots, cela signifie que si nous voulons être sauvé et ne pas être envoyé en enfer comme les hérétiques, nous devons garder dans notre coeur que :

  • Dieu est Amour, Miséricorde et Justice, qu’Il aime le pécheur mais qu’il a horreur du moindre péché ; Sa Miséricorde est son plus grand attribut mais elle s’obtient que si la personne regrette d’avoir péché, se confesse à un prêtre et accomplit une pénitence en réparation des péchés commis.
  • L’enfer et le purgatoire existent et sont des dogmes de foi.
  • Dieu n’accepte pas le mariage des prêtres et même cela lui fait horreur car les prêtres ont fait une promesse que nul ne pourra relever. Ils doivent observer le célibat pour s’occuper correctement du salut des âmes que Dieu leur a confiées et pour lesquelles Il va leur demander un compte très serré.
  • Dieu n’accepte pas que les hommes mariés deviennent prêtres. Ce n’est pas leur vocation. S’ils sont veufs, c’est différents, mais tant qu’ils sont mariés ils doivent s’occuper de leur famille.
  • Dieu n’accepte pas les femmes prêtres, ni les diaconesses, ni les femmes qui distribuent l’Eucharistie car seul le prêtre a les mains consacrées de par son ordination.
  • Les moyens de contraception sont interdits car l’acte sexuel doit toujours être accompli dans le but de la procréation et non pour l’amour du plaisir de la chair.
  • L’hostie représente la présence réelle du Christ,
  • La consécration de la messe ne peut pas être changée. En cas de modification de la consécration, Jésus serait trahit et ne serait plus présent sur les autels. Quand cela arrivera, il faudra trouver un prêtre qui garde l’actuelle consécration.
  • Dieu n’accepte aucune forme d’union hors du mariage dans son Eglise et Il faut refuser l’acte sexuel avant le mariage à l’Eglise (pas de fornication, pas de concubinage, pas de pacs, pas de couple homosexuels, pas de divorcés remariés qui ne vivent pas en frères et soeurs, pas de mariage civil sans avoir reçu le sacrement de mariage….),
  • Dieu n’acceptera jamais les rituels ressemblants à des sacrements pour les homosexuels,
  • Dieu hait le Divorce, l’Avortement, l’Euthanasie, etc….
  • La religion catholique est la seule voulue par Dieu et est la seule vraie car Jésus a fondé Son Eglise sur Pierre qui était le premier Pape de l’Eglise Catholique. Dieu hait la religion mondiale unique qui se prépare en coulisse et Dieu n’accepte pas que l’on mélange la foi catholique avec les autres confessions chrétiennes ou encore avec les autres religions.
  • Dieu n’accepte aucun acte sexuel impur, même dans le sacrement de mariage à l’Eglise (il faut se confesser si vous avez pratiqué la masturbation, la fellation, le cunilengus, la sodomie car ces péchés envoient l’âme directement en enfer pour y être torturée pour toujours par les esprits impurs).
  • Dieu aime qu’on se fasse enterrer et non pas incinérer (Genèse 23.3-4,17-20 ; 25.8-9 : Abraham (un exemple de foi pour nous) fut enterré, de même pour Isaac (Genèse 35.28-29) et aussi pour Jacob (Genèse 50.5-    7,12-14. Genèse 35.8 : Déborah, nourrice de Rébecca, fut enterrée, de même Rachel et Léa (Genèse 35.19-20 ; 49.31). Genèse 50.2-7,12-14 : Jacob, père de Joseph, fut enterré dans une caverne. Genèse 50.26 : Le corps de Joseph fut préparé en Égypte pour son inhumation future en Canaan (en Josué 24.32 ; il est fait expressément mention de ses « os »). Josué 24.29-30 : Josué fut enterré. Deutéronome 34.5-6 : Moïse fut enterré mais son sépulcre est introuvable, tandis que son frère Aaron fut enterré (Deutéronome 10.6). Josué 24.33 : Éléazar, fils d’Aaron, fut enterré. Juges 8.32 : Gédéon fut enterré. 1 Samuel 25.1 : Le prophète Samuel fut enterré. 2 Samuel 2.22-23, 32 : Asaël fut enterré. 2 Samuel 3.31-32 : Abner fut enterré. 2 Samuel 18.17 : Absalom fut enterré. 1 Rois 2.10 : David (type de Christ) fut enterré (cf. Actes 2.29). 1 Rois 11.43 : Salomon fut enterré. 1 Rois 15.8 : Abijam fut enterré. 2 Rois 15.38 : Jotham fut enterré. 2 Rois 21.18 : Manassé fut enterré. 2 Chroniques 16.13 : Asa fut enterré (les aromates et parfums seuls furent brûlés, pas son corps) ; lisez bien le texte, (cf. 2 Chroniques 21.19). 2 Chroniques 32.33 : Ézéchias fut enterré. Ézéchiel 39.11-15 : Enterrements prophétiques même des ennemis d’Israël à la fin de la Tribulation). L’enseignement du Nouveau Testament ne va donc pas changer par rapport à L’Ancien Testament. L’enseignement de la réalité de l’inhumation parmi les Juifs pendant le ministère de Jésus-Christ: Matthieu 14.10-12 : Jean-Baptiste, le cousin de Jésus sur le plan humain, fut enterré. Matthieu 23.27 : La condamnation des professionnels de la religion juive et de leur hypocrisie par Jésus est quand même bien un témoignage à Sa foi en l’inhumation, n’est ce pas ?! Jean 11.38-44 : Lazare, frère de Marthe et Marie, fut enterré. Luc 7.11-12 : Le fils, unique de sa mère, a été porté en cercueil pour être enterré. Luc 9.59-60 : Un jeune homme appelé par Jésus à le suivre mentionne l’habitude des Juifs d’enterrer leurs morts, et Jésus accepta cette tradition parce que cohérente avec toute l’histoire du peuple de Dieu. Luc 16.22 : Un homme riche fut enterré. L’enseignement à tirer de l’exemple de Jésus-Christ  :Jean 6.39-40,54 : Jésus parle de la résurrection du corps du croyant. Son auditoire juif avait compris qu’Il faisait référence à une résurrection du corps correctement inhumé (cf. Romains 8.11 ; 1 Thessaloniciens 4.13-17, N.B. les 6 références au corps dans ce dernier passage, directes et par déduction). Rappelons-nous bien que la vérité est non seulement communiquée mot par mot, mais aussi par inférence et par déduction intellectuellement « sanctifiées » en employant l’herméneutique grammatico-historico-contextuelle. Matthieu 26.6-12 : Jésus annonce Son inhumation future (cf. Jean 19.40 ; Jean 12.24) Jean 19.38-42 ; Matthieu 27.57-61 ; Marc 15.42-47 ; Luc 23.50-56, cf. 1 Cor 15.4 : Jésus fut enseveli dans le sépulcre de Joseph d’Arimathée devant un tas de témoins.

Gardez bien ceci en mémoire pour ne pas vous laisser tromper par les erreurs diaboliques de notre temps et par le faux magistère du Faux Prophète qui prépare la religion mondiale unique et dont il sera le leader mondial et qui s’unira à l’Antéchrist (Prophétie de la Salette approuvée par l’Eglise Catholique : Rome deviendra le siège de l’Antéchrist).