Soeur Lucie – Vision de l’enfer

(ma traduction)

Hell, where the souls of poor sinners go... Pray for them ...


«Alors que Notre-Dame prononçait ces derniers mots, elle ouvrit de nouveau ses mains, comme elle l’avait fait au cours des deux mois précédents. Les rayons de lumière semblaient pénétrer la terre, et nous avons vu comme une mer de feu. Plongés dans ce feu, il y avait des démons et des âmes sous forme humaine, tels des braises incandescentes transparentes, tout en bronze noirci ou bruni, flottant dans la conflagration, maintenant élevés dans l’air par les flammes qui émanaient d’eux-mêmes ainsi que de grands nuages ​​de fumée, maintenant retombant de tous côtés comme des étincelles dans des feux gigantesques, sans poids ni équilibre, au milieu de cris et de gémissements de douleur et de désespoir, qui nous ont horrifiés et nous ont fait trembler de peur. (C’est probablement ce spectacle qui m’a fait pleurer, car les gens disent qu’ils m’ont entendu.) Les démons se distinguent par leur ressemblance terrifiante et repoussante par des animaux effrayants et inconnus, noirs et transparents comme des charbons ardents.

Sœur Lucie, dans son troisième mémoire, a ajouté: «Cette vision n’a duré qu’un instant, grâce à notre bonne Mère au Ciel qui, lors de la première apparition, avait promis de nous emmener au Ciel. Sans cela, je pense que nous serions morts de peur. ”