Cardinal influent : L’église devant le « Changement d’Epoque », doit choisir la « Voie à suivre ».

Cardinal influent : L’église devant le « Changement d’Epoque », doit choisir la « Voie à suivre ».

Le cardinal Reinhard Marx de Munich, qui conduit son archidiocèse dans une crise historique, a déclaré lors d’une réception diocésaine le 3 juillet avec 600 invités, dont le premier ministre de Bavière, que « nous sentons qu’il y a un changement historique ».

[Cependant, les « changements » de Marx ne consistent qu’en une décadence d’époque, causée par trop d’argent et des évêques incompétents.]

« Je ne pense pas que l’Église disparaîtra », a insisté Marx. En juin, il a ordonné deux prêtres pour les plus de 1,5 million de catholiques de son archidiocèse.

Il affirmait que « l’orientation ne peut se faire qu’en Jésus-Christ, dans l’Évangile », bien qu’il ignore même l’interdiction de l’adultère par l’Évangile.

Se référant au synode de fait allemand (“La voie synodale”), Marx a expliqué qu’il parlera de « choses qui étaient auparavant taboues » (alors qu’aujourd’hui l’Evangile et la foi catholique sont tabous).

Néanmoins, Marx croit que la « voie à suivre » l’emportera. On peut supposer qu’elle sera cohérente avec ce que les évêques allemands ont fait jusqu’à présent, conduisant leur Église à un désastre total.

Marx appartient au Concile des Cardinaux et a une grande influence sur le Pape François.

https://gloria.tv/article/6gCRP4oPot2aDXZFWhcifk2gR