Victimes de l’Avortement – déroulement d’un rite paraliturgique de réconciliation et de guérison

La première étape (si vous avez été baptisé dans l’Eglise Catholique) est de rencontrer un prêtre pour vous confesser de ce péché mortel car l’avortement est un meurtre.

Si vous vivez en état de péché mortel (concubinage, pacs, mariage civil sans être marié à l’Eglise, divorcé remarié, homosexualité, etc…) vous ne pouvez pas vous confesser tant que vous ne sortez pas de ces situations de péché. Dieu permet les rapports sexuels uniquement si vous avez un sacrement de mariage dans le but de la procréation. Il a donné des commandements à observer.

Qu’arrive t-il à une âme qui ne se confesse pas d’avoir pratiqué un avortement ? L’âme tout simplement est perdue et à l’heure de la mort, quand elle va quitter le corps, elle tombera en enfer où les démons vont la faire souffrir à chaque seconde, pour toute l’éternité. D’où l’importance de regretter d’avoir fait ce péché, de le confesser au prêtre et de le réparer.

Les âmes qui vivent dans les liens suivants : concubinage, pacs, mariage civil sans être marié à l’Eglise, divorcé remarié, homosexualité… à l’heure de leur mort, quand elles quitteront leur corps, elles tomberont en enfer où elles souffriront pour toujours coupées de Dieu, dans des gouffres de torture, pour ne pas avoir obéi à la Loi de Dieu qui demande de se marier à l’Eglise avec un sacrement. Un mariage ne peut être valide qu’entre un homme et une femme.

Le Père José Maniyagant, au cours d’une conférence a bien précisé que les péchés de chair font tomber l’âme en enfer car ce sont des péchés mortels. (masturbation, concubinage, pacs, mariage civil sans être marié à l’Eglise, divorcé remarié, homosexualité, pédophilie, sodomie, cunilengus, fellation). Il faut être pur pour entrer au ciel. L’enfer est rempli d’impureté ! Purifiez-vous tant que vous êtes sur terre ! Même dans le mariage à l’Eglise les péchés d’impuretés tels que masturbation, fellation, cunilengus sont interdits.

Quand votre âme va paraître devant Dieu au jour du Jugement particulier de votre âme, Dieu va vous montrer tous ces péchés d’impuretés si vous ne les avez pas confessé au prêtre et si vous ne vous êtes pas vraiment repenti ou encore si vous ne les avez pas réparé dans la pénitence, en vous abstenant de relations sexuelles. La pénitence sert à sauver l’âme de la damnation éternelle.

Les relations sexuelles hors mariage (seul un mariage à l’Eglise est valide pour Dieu) demandent toujours une grande réparation sur terre.

En enfer, les âmes qui sont condamnées à cause du plaisir de l’acte sexuel (hors mariage à l’Eglise) subissent des supplices particuliers très douloureux, sans cesse et pour toute l’éternité.

Sainte Faustine Kowalska disait dans son Petit Journal : que chaque pécheur sache qu’il souffrira pendant toute l’éternité par les sens qu’il a employé pour pécher.

Prière pour renoncer aux péchés de la chair (28 JUILLET 1998)

(Approbation de l’Eglise Catholique)


« Savez-vous que J’étais nu devant une grande foule afin que vous puissiez résister et étouffer les désirs de la chair qui mènent aux péchés de la fornication et de l’adultère? Mes enfants, sachez que Mon adversaire utilise ces péchés pour s’approprier toutes les âmes… Tout pécheur qui récite continuellement cette prière ressentira un repentir sincère… Plus vous la priez, plus grand sera le nombre de ceux qui reviendront à Moi et se détourneront de la fornication et de l’adultère. Beaucoup seront perdus à cause des péchés de la chair. Travaillez ardemment pour sauver des âmes… »



PERE TRES SAINT ET MISERICORDIEUX, Votre Fils Unique est exposé, tout nu, aux regards de la foule. Votre peuple doit connaître et craindre Votre Sainte Loi. Daignez accepter mon humble prière pour tous Vos enfants qui vivent en état de péché, dans la fornication et l’adultère, afin que, par une telle humiliation endurée par Votre Fils Unique, ils soient touchés par la grâce du repentir et soient sauvés. Puissent-ils, par le Précieux Sang de Votre Fils Jésus-Christ que je Vous supplie de verser sur leurs coeurs, se repentir et obtenir le salut, et que, par Son humiliation, leur repentir s’affermisse. Amen.

VICTIMES DE L’AVORTEMENT

DEROULEMENT D’UN RITE PARALITURGIQUE DE RECONCILIATION ET DE GUERISON

Vous pouvez télécharger le déroulement du rite en cliquant sur le mot suivant : AVORTEMENT

LE PRETRE DIT QUELQUES MOTS

Ensuite :

  • 1 – MARCHE DE REPARATION EN SILENCE

Quand la procession entre deux églises est impossible, par exemple dans un village, elle peut être remplacée par une marche silencieuse entre le cimetière et l’église, ou entre un calvaire et celle-ci.

En cas d’impossibilité absolue, un temps de silence précédé par une courte introduction du prêtre, peut en tenir lieu à l’intérieur de l’église où se tient la cérémonie

  • 2 – INVOCATION DE L’ESPRIT SAINT

LE PRETRE :  VIENS ESPRIT SAINT, REMPLIS LE CŒUR DE TES FIDELES

TOUS : ET ALLUME EN EUX LE FEU DE TON AMOUR

LE PRETRE : ENVOIE TON ESPRIT, ET TOUT SERA CREE.

TOUS : ET TU RENOUVELLERAS LA FACE DE LA TERRE

CHANT A L’ESPRIT SAINT

Viens, Esprit-Saint, 
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres,
viens, dispensateur des dons,
viens, lumière de nos cœurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos,
dans la fièvre, la fraîcheur,
dans les pleurs, le réconfort.

O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le cœur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu,
donne le salut final
donne la joie éternelle.

  • 3 – ACTE DE CONTRITION ET DE REPARATION

« Prions le Seigneur. Dieu Tout Puissant, accorde nous la grâce d’un véritable regret pour les péché commis, en particulier celui de l’avortement et des autres atteintes délibérées à la vie naissante, parce qu’ils offensent ton infinie Bonté et ton Innocence Divine.

Là où la crainte, la faiblesse, l’ignorance, l’orgueil ou l’égoïsme nous ont conduits  à enfreindre tes saintes lois, nous te demandons humblement pardon. Donne-nous la grâce d’une véritable réconciliation avec toi, avec l’Eglise et avec tous ceux auxquels nos péchés ont fait du tort. Délivre-nous des conséquences des péchés d’autrui en nous, ainsi que des « structures de péchés », ces circonstances passées ou présentes qui nous entraînent vers le mal. Nous implorons ta miséricorde, ton pardon et ta paix, et surtout ta grâce, Seigneur, afin d’être forts et ne de plus t’offenser. Nous ne demandons aussi d’absoudre et d’accorder un vrai repentir à ceux qui  nous ont fait du tort par leurs péchés.

En ta grande sagesse, tu nous as donné une Mère céleste à qui nous pouvons demander secours et protection. Nous nous réfugions dans les plaies mystiques et cachées de son Cœur Immaculé ; qu’elle intercède pour nous, avec les saints et les âmes bienheureuses, en te présentant notre profond regret de n’avoir pas respecté tes commandements.

O Divine Innocence, donne-nous une nouvelle robe d’innocence et viens triompher au sein de notre innocence crucifiée.

Apprends-nous à faire pénitence et à prier pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas demander pardon.

Cœurs eucharistiques de Jésus et de Marie, ayez pitié de nous !

LE CELEBRANT

Prions le Seigneur. Désirant tous ensemble le salut éternel de ces enfants, nous te demandons, Dieu notre Père, de leur communiquer les grâces et les effets du baptême, au nom de Jésus et par la puissance de l’Esprit-Saint. Qu’ils soient même admis comme compagnons des premiers Saints Innocents, les enfants de Bethléem qui reçurent la grâce glorieuse du martyre.

Ils sont, en effet, à leur manière, les témoins sans parole de la haine portée aujourd’hui contre ton divin Fils, dont ils sont devenus les images émouvantes de l’humanité créée et de l’Innocence.  Qu’ils soient ainsi reconnus et proclamés, dès ici-bas, témoins des vérités transmises par l’Eglise ainsi que de ses enseignements. Et qu’enfin, de là-haut, ils intercèdent à leur tour pour leurs parents et pour toute l’humanité, nous te le demandons par Jésus, le Christ, Notre-Seigneur.

TOUS : Amen

4. PRIERE DE GUERISON

« O Jésus, que Ton Innocence Divine vienne triompher au sein de notre innocence crucifiée, agressée et atteinte dans notre âme, notre esprit et notre corps. Revêts-nous de ton manteau d’Innocence qui réconforte, console et guérit. Mets en nous le désir de te louer, de t’adorer et de te remercier, de sorte que nous recevions ou retrouvions les dons du Saint Esprit et menions une vie de sainteté, de pureté et de service accompli avec joie, toi dont le Cœur eucharistique vit uni à celui de Marie, dans les siècles des siècles. Amen ».

5. BENEDICTION DES CIERGES

LE CELEBRANT : « Maintenant, Père, source de toute Lumière, Toi qui nous a révélé le Christ comme Lumière du monde, daigner bénir (+) ces cierges que nous te présentons. Daigne dissiper les ténèbres de nos cœurs et nous illuminer de la clarté du Saint Esprit, afin que nous puissions TE glorifier, marcher sur les voies de la Bonté et arriver à la Lumière éternelle.

TOUS : AMEN

(Le célébrant transmet la flamme aux cierges)

LE CELEBRANT : « Recevez la lumière du Christ ! Cette flamme est la Lumière de la Foi qui vous est confiée pour qu’elle brille dans vos vies par vos paroles et vos actes. C’est la Lumière du Christ ! Il est venu dans le monde pour éclairer les hommes sur les chemins qui mènent à Dieu. Puissiez-vous garder vivante dans vos cœurs cette flamme de la foi. Ainsi, quand le Seigneur apparaîtra, vous pourrez aller à sa rencontre, dans Son Royaume où nous serons à nouveau réunis, avec les Saints et les Anges du Ciel.

TOUS : AMEN

6. BENEDICTION DE L’EAU

LE CELEBRANT : « De l’eau et de l’Esprit Saint vient la nouvelle naissance à la vie éternelle. Que Dieu dans Sa bonté, répande sur Ses fils et filles Sa bénédiction ».

TOUS : Amen. Ceux qui espèrent en Toi, Seigneur, ne seront pas déçus. Notre âme attend le Seigneur, Il est notre secours et notre bouclier. Nous mettons notre confiance en Son saint Nom ».

LE CELEBRANT :  Le célébrant bénit l’assemblée avec de l’eau bénite :

Prions ; Dieu Tout-Puissant, source de tout amour, tu as envoyé dans le monde Ton Fils unique pour vaincre Satan, l’esprit du Mal, de sorte que les hommes soient libérés du royaume des ténèbres et puissent vivre dans ton Royaume de Lumière. Nous t’offrons tous ces enfants par les mérites de la Passion et de la mort de ton Fils bien-aimé. Bénis-les  (+) par notre ministère et daigne les accueillir dans les bras de ton Eglise maternelle, au sein de la Sainte Famille ;

Fils de Dieu, tu as dit à tes disciples : « Laissez venir à Moi les petits enfants, ne les empêchez pas, car le Royaume des Cieux est à ceux qui leur ressemblent ». En ta miséricorde, accorde à tous la grâce de prendre conscience de la gravité des péchés contre la vie naissante ; regarde spécialement les parents qui sont aujourd’hui dans la peine : donne-leur l’espérance, le réconfort et une nouvelle robe d’innocence.

Esprit-Saint qui est Dieu, daigne rétablir l’unité entre ces enfants et nous, dans la pleine communion des Saints et le ministère des Anges du Seigneur. Que Notre Dame aux plaies cachées et mystiques, Reine des Anges, veille sur eux.

Tous : Amen

7. PROFESSONS NOTRE FOI DE BAPTEME AVEC TOUTE L’EGLISE

TOUS :

Je crois en un seul Dieu,
le Père Tout-Puissant,
Créateur du ciel et de la terre
de l’univers visible et invisible.
Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ
le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles
Il est Dieu, né de Dieu,
Lumière, né de la Lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu,
engendré, non pas créé,
de même nature que le Père,
et par Lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut,
Il descendit du ciel ;
par l’Esprit Saint,
Il a pris chair de la Vierge Marie,
et S’est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour,
conformément aux Écritures,
et Il monta au ciel ;
Il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire,
pour juger les vivants et les morts ;
et son règne n’aura pas de fin.
Je crois en l’Esprit Saint,
qui est Seigneur et qui donne la vie ;
Il procède du Père et du Fils ;
avec le Père et le Fils,
Il reçoit même adoration et même gloire ;
Il a parlé par les prophètes.
Je crois en l’Église,
une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême
pour le pardon des péchés.
J’attends la résurrection des morts,
et la vie du monde à venir.
Amen.

8. L’IMPOSITION DU NOM

LE CELEBRANT : « Le prophète IsaÏe dit : « Le Seigneur m’a appelé dès le sein maternel ; dès les entrailles de ma mère, Il a prononcé mon nom » (Is 49,1). Pensons à ces millions d’enfants qui n’ont jamais reçu de nom ».

TOUS : « Seigneur, accorde-leur le repos éternel, et que la lumière sans fin brille sur eux ».

Les parents présents ou leur délégué disent silencieusement ou à voix haute la formule ci-après :

Nous appelons notre enfant (indiquer ici son nom) et demandons à  Saint(e)…. (dite le nom du saint correspondant au prénom) d’intercéder pour lui/elle, au nom  du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit.

9. LITANIE DES SAINTS


LE CELEBRANT : Seigneur, écoute-nous

TOUS : Seigneur, écoute-nous

LE CELEBRANT : O Christ, écoute-nous

TOUS : O Christ, écoute-nous

LE CELEBRANT : Seigneur, écoute-nous

TOUS : Seigneur, écoute-nous

LE CELEBRANT : Père Céleste qui êtes Dieu

TOUS : Ayez pitié de nous

LE CELEBRANT : Fis Rédempteur du Monde

TOUS : Ayez pitié de nous

LE CELEBRANT : Esprit Saint qui êtes Dieu

TOUS : Ayez pitié de nous

LE CELEBRANT : Trinité Sainte qui êtes un seul Dieu

TOUS : Ayez pitié de nous

LE CELEBRANT : Sainte Marie, Mère de Dieu

TOUS : Priez pour nous

LE CELEBRANT : Saints Anges de Dieu

TOUS : Priez pour nous

LE CELEBRANT : Saint Michel, Gabriel et Raphaël

TOUS : Priez pour nous

LE CELEBRANT : Saint Jean Baptiste

TOUS : Priez pour nous

LE CELEBRANT : Sainte Anne,

TOUS : Priez pour nous

LE CELEBRANT : Saint Joseph,

TOUS : Priez pour nous

LE CELEBRANT : Saints Pierre et Paul

TOUS : Priez pour nous

ON CONTINUE AVEC LE NOM DES SAINTS QUI NOUS SONT CHERS OU QUI SONT CHOISIS POUR PATRONS, PUIS :

LE PRETRE : Seigneur, ayez pitié de nous

TOUS : Seigneur, ayez pitié de nous

LE PRETRE : O Christ, ayez pitié de nous

TOUS : O Christ, ayez pitié de nous

LE PRETRE : Seigneur, ayez pitié de nous

TOUS : Seigneur, ayez pitié de nous

10. NOTRE PERE ET BENEDICTION

LE CELEBRANT : Disons ensemble la prière que Jésus a apprise à ses apôtres :

TOUS : NOTRE PERE…. « Car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, pour les siècles des siècles, Amen ».

LE CELEBRANT : Que Dieu Tout-puissant vous bénisse, le Père, le Fils et le Saint Esprit.

TOUS : Amen

(LES CIERGES SONT ETEINTS ET L’ON CHANTE UN HYMNE A NOTRE DAME)

Regina Cœli, laetare, alleluia:
quia quem meruisti portare, alleluia.
Resurrexit, sicut dixit, alleluia.
Ora pro nobis Deum, alleluia.

V. Gaude et laetare, Virgo Maria, alleluia. 
R. Quia surrexit Dominus vere, alleluia

11. LA SAINTE EUCHARISTIE

Les intentions du saint Sacrifice de l’Eucharistie seront

A – La réparation des péchés du monde, en particulier ceux commis contre la vie naissante

B –  La vocation à la sainteté dans tous les états de vie – en particulier les vocations sacerdotales

C – Les âmes du purgatoire.

Le propre de la messe est soit celui du jour ou celui de la Messe des Saints Innocents ou des Archanges

12. TEMPS D’ADORATION AVEC EXPOSITION DU T.S. SACREMENT

Au terme du temps d’adoration, le prêtre peut donner la bénédiction du T.S. Sacrement avec les chants et les prières habituels. Puis il dit quelques paroles pour l’envoi des fidèles en mission.