François change la doctrine par un « double langage » et « la dissimulation »

Le « double langage » de François est ce qui concerne le plus John Rist, 83 ans, professeur britannique de philosophie et de patristique anciennes.

Rist est l’un des savants les plus distingués parmi les signataires de la lettre lettre d’avril qui accuse François d’hérésie.

Il a déclaré à NcRegister.com (15 mai) que le fait de formuler des remarques ambiguës et contradictoires sur des questions importantes devait finalement être considéré comme une « tentative planifiée » de changer la doctrine de manière « furtive ».

Des ambiguïtés occasionnelles pourraient être attribuées à un brouillage, admet Rist. Mais « l’ambiguïté prolongée » de François exige la conclusion selon laquelle il cherche à réaliser « de manière furtive » ce qui ne pourrait être atteint « par des décrets ouvertement et sans ambiguïté non catholiques ».

Rome brûle alors que la gravité de la situation dans laquelle François semble vouloir transformer l’Eglise en une ONG à saveur spirituelle vague, n’est pas comprise par les conservateurs, note Rist.

https://gloria.tv/article/z7iyhA2yhqEY3MRQhwPb2wf6G