St. Padre Pio sur le terrain de la miséricorde et de la justice.


La tension entre la miséricorde et la justice est au centre des préoccupations de l’Église en raison de l’accent mis par le pape François sur la miséricorde.

Sainte Pio de Pietrelcina (1887-1968) a également commenté ce champ de tension dans une lettre:«Une fois que notre dernière heure est passée et que nos cœurs ont cessé de battre, tout finira pour nous, le temps de gagner des grâces, ainsi que le temps de perdre des grâces. Tout comme la mort nous trouvera, notre jugement le sera aussi devant Christ. Nos cris de plaidoirie, nos larmes, notre peine de repentance, qui sur la terre nous avait conquis le cœur de Dieu et nous aurait permis, avec l’aide des sacrements, de pécheur devenir un saint, ne servent alors plus. Le temps de la miséricorde est terminé et le temps de la justice commence. « 

Padre Pio da Pietrelcina, Epistolario IV, éd. du couvent Santa Maria delle Grazie, San Giovanni Rotondo 2002.