États-Unis : L’Alabama promulgue la loi anti-avortement la plus stricte du pays

États-Unis : L’Alabama promulgue la loi anti-avortement la plus stricte du pays Visual

16 mai 2019

Kay Ivey, gouverneure de l’Alabama (photo), a promulgué mercredi 15 mai la loi anti-avortement la plus stricte du pays a annoncé son cabinet. Dans cet Etat républicain du sud-est des Etats-Unis, la loi prévoit désormais une peine de 10 à 99 ans de prison pour les médecins pratiquant un avortement. Aucune exception n’est faite pour les victimes de viol ou d’inceste. La seule exception prévue dans le texte concerne les risques graves pour la santé de la mère.

«Cette loi constitue un témoignage puissant de la conviction profonde d’Alabamiens que chaque vie est précieuse et que chaque vie est un don sacré de Dieu», a déclaré Kay Ivey dans une publication diffusée sur Twitter. Cette mesure qui doit prendre effet dans six mois et devrait déclencher une coûteuse bataille juridique pour l’Etat.

«Vous ne pouvez certainement pas abandonner vos efforts de protection des enfants à naître à cause des coûts, même si cela implique de saisir la Cour suprême des États-Unis», a annoncé la gouverneure. Des propos rapportés par le Christian Post.

Le texte a provoqué de vives réactions parmi les défenseurs de l’avortement, y compris de nombreux candidats à la présidence démocrate de 2020. Le choix d’avorter «devait rester entre une femme et son médecin», a indiqué Joe Biden, l’ancien vice-président de Barack Obama. Bernie Sanders a qualifié d’«hypocrites» ceux qui «décrient le “grand gouvernement”, mais veulent contrôler tous les aspects du corps des femmes, des décisions privées et de leur avenir».

Pour Staci Fox, présidente de l’organisation pro-avortement Planned Parenthood Southeast Advocates «interdire l’avortement est déjà assez grave. Emprisonner des médecins pour avoir fourni des soins va au-delà des limites. Les politiciens de l’Alabama vivront à jamais dans l’infamie pour ce vote et nous veillerons à ce que chaque femme sache qui doit rendre des comptes.»

ma traduction TradCat