Le cardinal Willem Eijk répond à mes questions sur la crise de l’Eglise : un entretien exceptionnel

15 mai, 2019

Le long entretien que m’a accordé le cardinal Willem Eijk dans son palais archiépiscopal d’Utrecht aux Pays-Bas est en ligne depuis ce soir sur le site de “L’Homme nouveau”. Une interview exceptionnelle, comme on en fait peu dans sa vie de journaliste : le cardinal n’a esquivé aucune de mes questions, il m’a répondu avec une franchise rafraîchissante, sans la moindre langue de bois ni de buis. Il a livré ses réflexions sur la crise de l’Eglise, des explications sur ce qu’il a voulu dire en 2018 en parlant de la « grande apostasie » apocalyptique au sein de l’Eglise, ses commentaires sur le manque de clarté doctrinale mais il a aussi lancé un appel à la prière, à la pénitence et à la conversion qui s’adressent à chacun – pour en sortir.

Ce long dialogue émaillé des souvenirs du cardinal sur les débuts de la déchristianisation des Pays-Bas (et de l’Europe, en réalité), s’attarde sur les devoirs du pape, des évêques, des prêtres mais aussi des laïcs face à la confusion actuelle, et sur le chapelet, Fatima, la célébration ad orientem choisie par le cardinal Eijk dans sa chapelle privée, la culture de mort et la mort du culte.

En même temps ses propos sont empreints d’une joie profonde : « Christus vincit », toujours !

Un entretien à lire et à savourer jusqu’au bout, ici en français sur le site hommenouveau.fr, et publiée au même moment en anglais, sur LifeSiteNews.com.

Partagez cette information ! Utilisez ci-dessous, les boutons Facebook, Twitter et autres, ou alors copiez et faites suivre le lien de cet article.

© Photos Olivier Figueras

https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/