Un archevêque défend un assassin travaillant dans un hôpital catholique

L’archevêque d’Ottawa, Terrence Prendergast, a défendu l’assassin James Downar.

Downar a été embauché en octobre à la tête des soins palliatifs à l’Université d’Ottawa, notamment à une activité à temps partiel à l’Hôpital catholique Elisabeth Bruyère. Il est un lobbyiste de l’euthanasie et a lui-même contribué aux suicides.

Selon LifeSiteNews.com (1 er mai), Bruyère et d’autres hôpitaux ont approuvé, en coordination avec les évêques, des directives secrètes permettant l’évaluation par des tiers de l’euthanasie de patients médicalement fragiles dans des établissements catholiques.

L’archevêque Prendergast a écrit à CatholicRegister.org (21 février) que Downar s’était engagé à ne pas « épouser » publiquement « l’aide à la mort », un euphémisme pour suicide assisté.

https://gloria.tv/article/BPH6CXYwKEUF3yfJtcvEkMVjd