Projet pour la réforme de la curie : « Impression très négative », « Mauvaise qualité »

Marco Tosatti a vu le brouillon de Praedicate Evangelium, le document d’une future réforme de la curie romaine, et a eu une « impression très négative ».

« J’ai été frappé par la mauvaise qualité, d’un point de vue formel et substantiel », écrit-il sur son blog (11 mai).

Tosatti donne comme exemple l’article 130 qui appelle les conférences épiscopales à valoriser et à protéger les « cultures autochtones » avec leur « héritage de sagesse » et leur « équilibre cosmique et spirituel » en tant que « richesse pour toute l’humanité ».

« Cosmique ? » Demande Tosatti. [Ceci est communément appelé « paganisme » parmi les catholiques, ce qui, selon la Bible, est une forme d’adoration du diable.]

Tosatti demande pourquoi le projet malgré la « synodalité » de François n’a pas été envoyé à tous les cardinaux pour examen : « Ils sont des cardinaux précisément pour conseiller le Pape, pas pour mettre une biretta. »

Tosatti écrit que François est fortement influencé par deux cardinaux: le cardinal perdantReinhard Marx et le cardinal scandaleux Oscar Rodríguez Maradiaga. Aucun d’eux n’a jamais occupé de poste dans la curie romaine.

https://gloria.tv/article/3ejhfYeud72GEsZy4yxovgjTR