Pour un médiéviste, François est pire que les précédents papes hérétiques

Une comparaison entre François et d’anciens papes hérétiques – tels que Liberius, Honorius et Jean XXII – « ne tient pas du tout », a déclaré Claudio Pierantoni, professeur de philosophie médiévale à l’Université du Chili, à LifeSiteNews.com (7 mai).

Pierantoni a signé la lettre ouverte d’Avril accusant le pape François d’hérésie. Il explique que :

• Liberius (+366) fut contraint par l’empereur à signer une fausse formule trinitaire alors que la terminologie théologique n’était pas encore complètement définie ;

• Honorius (+638) a interrogé un seul enseignement sur les deux volontés du Christ, également en raison d’une incertitude terminologique à l’époque ;

• Jean XXII (+1334) a nié la doctrine de la vision béatifique immédiate du bienheureux après la mort, mais s’est ensuite rétracté.

Pierantoni explique que François relativise « l’ensemble de la doctrine catholique », voulant imposer un « changement révolutionnaire en matière d’éthique sexuelle et matrimoniale », et qu’en positionnant le catholicisme parmi les autres religions il est « très proche de l’indifférentisme religieux ».

Pour Pierantoni, François, « au fond, n’est pas vraiment catholique. »

https://gloria.tv/article/AVzunAm9JxFp4P9pjMVistxPm