Notre Dame de Paris : un futur temple maçonnique – les plans sont prêts… Une attaque est prévue (par Marie Julie Jahenny) en France le 14 juillet et le 29 juin, le jour de la fête de Saint Pierre et Saint Paul

Source : tradcat

(Ma traduction)

Le site TradCat nous fait savoir qu’après des recherches il va y avoir des jeux olympiques et ils voulaient mettre en avant l’île de la cité pour la mettre en valeur et ils ont prévu de faire de Notre Dame un Temple Maçonnique. Il y a tous les plans, il y a même la lettre manuscrite d’un haut maître d’une loge et ils ne se sont pas cachés mais malgré les oppositions ils vont faire ce qu’ils ont prévu, la toiture mais selon leurs plans maçonniques. Notre Dame sera donc consacrée à Satan. Emmanuel Macron a promis de la reconstruire en 5 ans mais nous comprenons pourquoi.

Il est expliqué dans les prophéties de Marie Julie Jahenny que le Seigneur va purifier tous ses lieux et c’est Notre Dame qui a commencé, ou malheureusement il y a eu des messes blasphématoires. Notre Dame a été un haut lieu de la Chrétienté, mais c’était devenu un lieu touristique à 95 % . Après Notre Dame, le Seigneur va purifier par le feu et il va en être de même pour de très nombreux lieux en France et le Seigneur repartira de petites chapelles et de petites églises où il n’y a pas eu tous ces sacrilèges et ces blasphèmes… Le ciel est présent mais ce sont les débuts de la purification. Le ciel est présent car il a préservé toutes les reliques. Ca doit être un encouragement pour nous…. c’est ce qu’on va vivre tout au long des châtiments annoncés par le ciel à La Fraudais.

Dieu oubliera la France pour un moment : Nous y sommes ! (La Salette)

Il est expliqué et rappelé que Marie Julie Jahenny dit qu’il va se passer quelque chose de très grave où il y aura une coupure. Marie Julie parle d’une date du 14 juillet, mais on ne sait pas qu’elle année. Cela peut partir des élections Européennes où Macron est très mal placé, mais ce n’est pas sûr.

De toutes les façons, tout va nous éclater à la figure… Il y a de plus en plus de suicides au niveau des forces de police, les gilets jaunes qui sont mutilés,

Par rapport aux prophéties de la Fraudais, en France, il va y avoir une attaque par rapport à l’Eglise… le jour de la fête de Saint Pierre et Saint Paul, le 29 juin il va se passer quelque chose et aussi un 14 juillet il se passera quelque chose de très dur. (on ne sait pas l’année)

Les Franc-maçons au pouvoir vont tout déclencher.

Marie Julie Jahenny (A lire absolument pour les habitants d’Europe et spécialement de la France…. les tremblements de terre, la peste à venir, le choléra….)

Le 14 juillet : Extase du 14 juillet 1881 – Notre Seigneur J.C. : Mes enfants, c’est aujourd’hui le grand jour où on déclare la guerre à l’Eglise, où on la suspend au fond du coeur avant d’en signer la réalité. Un grand nombre de villes de France seront sous le coup de la terrible douleur. C’est le monde qui cherche le courroux de Ma justice. Moi qui suis un Dieu d’espérance, j’ai retenu jusqu’ici mon courroux. Ils me forcent, ils me pressent de laisser descendre Ma justice sur la terre. Mes enfants, le jour d’aujourd’hui va justifier ce misérable gouvernement français. On va floter sur l’épouse de mon coeur cette couleur de sang, le drapeau rouge, qui sera versé en abondance en de nombreuses villes de France. Oh Peuple ingrat, mes enfants, Je suis abandonné, délaissé, renié. Aujourd’hui je compte une multitude de mes prêtres et fidèles catholiques qui pleurent et gémissent au fond de leurs demeures. Si vous pouviez pénétrer au milieu de ces villes débauchées, vos coeurs se fondraient de douleur. Mon Temple saint est devenu le commencement d’un théatre en plusieurs lieux, par toutes ces horribles tentures, par toutes ces décorations que l’enfer a suscité. Je suis au tabernacle, j’entends les cris et les paroles qui vont trembler les saints ; on se réjouit, on se diverti de plaisirs défendus, on m’oublie, on m’abandonne. Mes enfants, il n’y a plus que 2 choses qui dévorent la pensée de ces hommes d’autorité gouvernementale : c’est l’Eglise, c’est le Roi. … Mes enfants, voici l’heure où une charge pesante va sortir de ces lois infâmes, les lois de ces hommes au pouvoir, qui règnent au Centre (Paris) menacé avec terreur. En peu de temps, vous serez dans la douleur quoiqu’elle ne s’accomplisse pas directement sous vos yeux. Les récits vous en parviendront. Vous gémirez et Moi, Je pleurerai parce que Je découvre la voix des reniements dans les Evêques et dans une multitude de prêtres. Il ne va pas m’en rester la moitié de persévérants et de fidèles sur une ligne ordonnée car la Loi des hommes gouvernementaux. Ils vont se rendre à l’appel de l’autorité du pouvoir Français. Ceux qui gouvernement vont leur laisser (aux prêtres) deux choix : l’un, celui de marcher pour vivre sur l’empire que va leur tracer ce gouvernement ; l’autre pour leur dire : nous connaissons toutes les voies qui, en France, conduisent à vos habitations. Mes enfants, tout cela est bien proche. Il ne reste plus comme espoir que la prière et l’espérance en celui qui vêt les petits oiseaux et pourvoit aux besoins de son peuple. Je m’arrête plus offensé qu’au jour où j’expiais sur la croix. Je ne peux plus prononcer une parole de miséricorde. Je suis mort pour mon peuple. Puis-je refuser d’entendre son cri de détresse.

Notre Dame : Je suis brisée de douleurs. Je vois périr ce Royaume qui m’a coûté tant de larmes. Je le vois livré aux mains superstitieuses et sacrilèges et à tout ce qu’on peut penser. Je le vois livré aux pillages des étrangers. Après cette entrée victorieuse, je leJe vois livré aux plus infâmes abominations. Cette terre sera le théatre des crimes. Partout, sur elle, on immolera des corps. Partout on fera des morts jusqu’au plus petit innocent. Mes enfants, je ne peux plus rien. J’ai prié et supplié. Il faut que cette heure passe. En mal, elle sera pire que la fatale époque d’un temps passé il y a bien des années. Le peuple renferme plus de méchancetés et de noirceur que dans le temps passé. Le peuple est plus méchant et les coeurs encore moins sensibles qu’autrefois. Il faut aussi dire que la malice de ce conquérent infernal n’est pas qu’aux enfers. Elle a coulé dans le coeur et l’esprit du monde. C’est pourquoi, mes enfants, cette dernière révolution française aura les marques les plus fatales, les plus abominables, et les plus affreuses. Je vais laisser parler Mon Fils, dit notre Dame. Jésus se lève de son trône et fixe la terre d’un regard de pitié. Puisque mon peuple est si ingrat, je le punirai par de violents tremblements de terre en France, d’une violence que je ne m’explique pas, parce que ce serait briser les coeurs jusqu’au fonds. Pour punir mon peuple, je ferai entrouvrir la terre pour engloutir tout vivant au milieu des abîmes. Pour punir ce peuple ingrat, je ferai tomber la malédiction sur ses prospérités. Je lui enverrai des pluies qui ne s’arrêteront pas avant d’avoir détruit la nourriture du monde et celle des animaux qui servent docilement à la voix qui les commande. Je punirai la France que j’ai épargné jusqu’ici. Je punirai l’étranger. Ma main n’est pas levée de ces punitions hors du royaume de France. Je prépare la peste et le choléra qui se lèveront subitement sur de nombreuses régions de France. J’ai encore mon tonnerre. Je laisserai pousser les récoltes jusqu’au moment où la tige se prépare à porter son fruit. En 4 contrées de la France, je l’arrêterai quand les fleurs commencent à se montrer. Je la laisserai dans cet arrêt et pendant de longs mois, tout tombera en poussière, pour prouver la vérité de mes paroles, ensuite Je briserai les payés (?) par la grêle. Je révèlerai ceci afin que ma parole se trouve vérifiée par mes enfants. Je garderai tous mes vrais amis de la Croix. Mes enfants, ne craignez pas l’enfer. En ce moment, tous mes amis de la terre subissent la guerre.

Voici ce qui était important à savoir.