Des prêtres menacés de suspension pour avoir signé une lettre évaluant l’hérésie de François

Un prêtre américain anonyme qui voulait signer la Lettre ouverte qui identifie les positions hérétiques du pape François a été « menacé de suspension par ses supérieurs », écrit Maike Hickson sur Twitter (6 mai).

Hickson est l’épouse de Robert Hickson, l’un des signataires. Elle organise les mises à jour de la lettre originale.

Le 6 mai, le nombre de signataires était de 78.

https://gloria.tv/article/7RTWMXYi7gHuCmuAo3apRJWbC