Bulgarie : échec de « l’initiative de la paix » de François

Le pape François, qui a lui-même déclenché une guerre civile dans sa propre église, n’a pas eu de chance avec sa « réunion pour la paix » sur la Place de l’Indépendance de Sofia dimanche lors de son voyage en Bulgarie.

Connu sous le nom de pape dictature qui refusetout dialogue, François a néanmoins présenté le « dialogue » comme un moyen de « collaboration commune », « connaissance mutuelle » et « se rencontrer. »

Mais pas un seul prélat orthodoxe local ne s’est présenté bien que la Bulgarie soit un pays orthodoxe.

François a été laissé sur la scène avec un émissaire du gouvernement corrompu, un représentant juif, un évêque arménien, un pasteur protestant au hasard et le Grand Mufti.

https://gloria.tv/article/XXPFq3Wg7Voe4CEPeXt6jQtBC