La Pakistanaise accusée de blasphème Asia Bibi est arrivée au Canada

Un avocat représentant une femme chrétienne acquittée de blasphème après avoir passé huit ans dans le couloir de la mort au Pakistan affirme que sa cliente est arrivée au Canada.

Des responsables pakistanais et d’autres personnes impliquées dans le dossier ont déclaré mercredi qu’Asia Bibi avait quitté le Pakistan pour retrouver ses filles au Canada, où l’asile leur avait été accordé. Son avocat, Saif-ul Malook, a déclaré qu’elle était déjà arrivée au Canada.

Mme Bibi a été reconnue coupable de blasphème en 2009 après une querelle avec une collègue ouvrière agricole. La Cour suprême a annulé sa condamnation l’année dernière et elle était placée dans un lieu assurant sa protection depuis.

Des extrémistes islamistes se sont révoltés et ont menacé de la tuer. Les mêmes islamistes radicaux, dont plusieurs ont été emprisonnés pour leurs menaces, ont également appelé au renversement du gouvernement à la suite de l’acquittement de Mme Bibi.

Wilson Chawdhry, de l’Association des chrétiens britanniques d’origine pakistanaise, a déclaré à l’Associated Press mercredi qu’il avait reçu un message texte d’un diplomate britannique, dans lequel il était écrit: « Asia a quitté ». Une amie proche de Mme Bibi a également confirmé qu’elle avait quitté le pays, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat par peur de représailles.

Des responsables des ministères de l’Intérieur et des Affaires étrangères du Pakistan ont également confirmé son départ, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, car ils n’étaient pas autorisés à informer les médias.

Affaires mondiales Canada a déclaré mercredi qu’il « n’a pas de commentaire à ce sujet ». Le premier ministre Justin Trudeau aurait déclaré en novembre dernier que le Canada était alors en pourparlers avec le gouvernement pakistanais au sujet de Mme Bibi.

https://www.lapresse.ca/actualites/national/201905/08/01-5225145-la-pakistanaise-accusee-de-blaspheme-asia-bibi-est-arrivee-au-canada.php