Une sollicitude de 25 ans avec la Maman de l’Amour (2)

Résultat de recherche d'images pour "PARATICO APPARITIONS"

Paratico – Italie

Depuis le 25 mars 1994 la Maman de l’Amour vient visiter ses enfants à Paratico, à travers son instrument Marco Ferrari. Nous poursuivons l’entretien sur son expérience personnelle avec Marie.

Marco, nous savons que Marie t’a confié des secrets, elle en a parlé aussi dans les messages publics. Peux-tu nous dire combien il y en a, quand ils ont été donnés et quelle est leur signification?


La Madone m’a confié des secrets au début des apparitions, me préparant ainsi à ma mission dans le monde. Les secrets m’ont été confiés pour connaître dans le monde où agir, à travers la Parole de Jésus, pour ramener le monde à ces valeurs qui se sont amenuisées chez les hommes, pour intervenir là où le cœur de l’homme s’est appauvri et embrumé.
Dix secrets m’ont été confiés, auxquel s’ajoute un onzième, connu comme le «troisième secret de Fatima». Ces secrets regardent le monde, l’Eglise, le Pape, ma vie personnelle, le lieu des apparitions, certaines situations mondiales et internationales. Toutes en vue de l’avenir. En me les confiant, Marie m’a dit: «Si vous ne priez pas… si vous ne vous convertissez pas, cela arrivera…» Seul, le troisième secret de Fatima est rétroactif, c.-à-d. les exhortations données à l’époque sont toujours actuelles.
Ce secret se partage en trois parties qui sont:

Le respect de la vie

La Madone nous exhorte avant tout au respect de la vie, elle nous dit de ne pas aller contre la vie qui est un don de Dieu et donc elle crie d’arrêter la recherche génétique et ses manipulations.

La sacralité de la famille

La Madone nous exhorte à retrouver la sacralité de la famille entendue comme un homme et une femme tournés vers la procréation. La famille n’est famille que si elle est composée d’un homme et d’une femme, comme il est écrit dans la Bible: «Homme et femme il les créa» pour procréer, pour donner un futur à l’humanité; aux yeux de Dieu et de la Madone, tout le reste est déviance: la famille est la famille.

A suivre

Editions du Parvis

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.