Le Congrès mondial de la famille capitule devant la propagande gay

La déclaration finale du Congrès mondial de la famille de Vérone (29 au 31 mars) s’est soumise à l’idéologie gay en appelant à la « protection contre toute discrimination injuste » en raison « de l’orientation sexuelle », note Roberto de Mattei sur CorrispondenzaRomana.it (1er avril ).

De Mattei souligne que la propagande gay cherche précisément à présenter la critique chrétienne de l’homosexualité comme une « discrimination homophobe » qui devrait être « punie par la loi ».

Il critique la réaction boiteuse des organisateurs du Congrès face à l’accusation selon laquelle ils mènent une « bataille pour la défense de la famille ». Les organisateurs ont répondu qu’ils ne combattaient pas mais présentaient simplement une « proposition ».

Au lieu de cela, ils auraient dû dire, selon De Mattei : « Ce n’est pas une bataille, mais une guerre ».

Après douze événements non controversés, le 13ème Congrès a attiré des hordes de féministes violentes, d’idéologues gays et de militants anti-famille

https://gloria.tv/article/c88imZUB8mQ76GSGWggvQuecJ

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.