Pape hérétique : Mgr Schneider et le cardinal Burke se contredisent

Mgr Athanasius Schneider a souligné dans un texte publié le 20 mars qu’il n’est pas possible de destituer un pape hérétique et qu’un tel pape ne perd pas son office automatiquement .

Cette position contredit le cardinal Raymond Burke, qui a déclaré dans une interview de CatholicWorldReport.com (19 décembre 2016) : « Si un pape proférait formellement une hérésie, il cesserait, par cet acte, d’être le pape. C’est automatique. »

La position de Burke permettrait aux clercs de prendre les choses en main en refusant d’obéir au pape hérétique, comme l’a fait par exemple l’archevêque Marcel Lefebvre, fondateur de la Société sacerdotale Saint-Pie X.

https://gloria.tv/article/64m9SVCVLAXK4ixCTgyBHQkBD

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.