Cardinal Sarah : L’Église est devenue un « repaire des ténèbres » car les évêques évitent la vérité et la clarté

L’Église vit un « mystère de trahison », un « mystère de Judas » écrit le cardinal de la Curie Robert Sarah dans son nouveau livre « Le soir approche et déjà le jour baisse » (Fayard).

« L’Eglise est en train de mourir parce que les bergers ont peur de parler avec vérité et clarté », ajoute-t-il, « nous avons peur des médias. » En conséquence, les catholiques sont « perdus ».

Pour Sarah, l’Église est devenue un « repaire des ténèbres » et une « caverne de voleurs ». Certains hommes de Dieu sont devenus des « agents du Mal » : « Nous avons trahi comme Judas ». Sarah qualifie le relativisme de « masque de Judas vêtu en intellectuel ».

« Nous tolérons tout » et « la doctrine catholique est remise en question », souligne Sarah.

« Au nom de positions qu’ils qualifient « d’intellectuelles », les théologiens prennent plaisir à déconstruire les dogmes et à vider la morale catholique de son sens profond. »


https://gloria.tv/article/VTjG143X8CVP2dZNEHVAS9LGe

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.