En moins d’un an, 4 prélats de l’Église catholique ont évoqué le mystère d’iniquité  décrit à l’article 675 du Catéchisme de l’Église catholique. 

Résultat de recherche d'images pour "CATECHISME EGLISE"

Voici les 4 citations:

1- Le Cardinal Burke, le 5 avril 2018:

« Toute cette situation me porte à réfléchir de plus en plus aux messages de Notre-Dame de Fatima qui nous met en garde contre le mal – un mal plus grave encore que les graves maux subis du fait de la diffusion du communisme athée – qu’est l’apostasie au sein de l’Église elle-même. Le numéro 675 du Catéchisme de l’Église catholique nous enseigne qu’“avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants” et que “la persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre dévoilera le ‘mystère d’iniquité’ sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité.” » (Cardinal Burke)

2- Le Cardinal Eijk, le 5 mai 2018:

« Observant que les évêques, et surtout, le Successeur de Pierre, échouent à maintenir et à transmettre fidèlement et dans l’unité le dépôt de la foi contenu dans la Tradition sacrée et l’Écriture sainte, je ne peux m’empêcher de penser à l’article 675 du Catéchisme de l’Église catholique : “Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants. La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre dévoilera le ‘mystère d’iniquité’ sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité.” » (Cardinal Eijk)


3- Mgr Gänswein, le 11 septembre 2018:

«Avant la venue du Christ – a dit un jour l’archevêque d’Utrecht, le cardinal Willem Jacobus Eijk, citant le Catéchisme (n. 675) – l’Église doit passer par une épreuve finale qui secouera la foi de nombreux croyants. La persécution qui accompagne son pèlerinage sur terre révélera le « mystère d’iniquité » sous la forme d’une imposture religieuse qui offre aux hommes une solution apparente à leurs problèmes, au prix d’une apostasie de la vérité.» (Mgr Gänswein)

4- Le Cardinal Müller, le 9 février 2019: 

 »Garder le silence sur ces vérités et d’autres vérités de la foi, et enseigner avec cette disposition d’esprit, est la pire des impostures au sujet de laquelle le « Catéchisme » nous met en garde avec vigueur. Elle fait partie de l’épreuve finale de l’Église et conduit à une forme d’imposture religieuse de mensonge, « au prix de l’apostasie de la vérité » (675) ; c’est la duperie de l’Antichrist. « Il séduira avec toute la séduction du mal, ceux qui se perdent du fait qu’ils n’ont pas accueilli l’amour de la vérité, ce qui les aurait sauvés » (2 Th 2, 10). » (Cardinal Müller)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.