On soupçonne raisonnablement que le Synode est utilisé comme prétexte pour réclamer plus de relativisme destructeur, comme l’abolition du célibat.


Pour les renseignements brésiliens, le synode amazonien peut être détourné par le clergé libéral de gauche

L’agence de renseignement brésilienne craint que le clergé n’exploite le synode des évêques d’octobre 2019 à Rome pour promouvoir une politique de gauche et attaquer le président brésilien « conservateur » Jair Bolsonaro.

Le Synode concerne – en théorie – la région amazonienne où vivent moins de 3 millions de personnes.

Selon Estadao.com (10 février), Augusto Heleno, général de l’armée à la retraite et ministre brésilien du « Cabinet de la sécurité institutionnelle », est « inquiet » et veut « neutraliser » le danger.

Désormais, des agents de l’agence de renseignement sont chargés de surveiller les réunions préparatoires du Synode.

On soupçonne raisonnablement que le Synode est utilisé comme prétexte pour réclamer plus de relativisme destructeur, comme l’abolition du célibat.

https://gloria.tv/article/aqEEe7UhYqWJ1fvjrtL1su83V

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.