Osservatore Romano attaque le célibat sacerdotal

L’Osservatore Romano (6 février) a propagé la proposition de Mgr Fritz Lobinger, 90 ans, visant à saper le célibat sacerdotal.

Lobinger veut « réintroduire » un « second type » de prêtre qui existait déjà aux premiers siècles, était marié, avait un travail et travaillait comme prêtre à temps partiel.

Il est courant que les modernistes présentent leurs idées comme remontant aux premiers siècles, car il existe très peu de documents historiques pour cette époque. De plus, le cardinal Alfons Maria Stickler (+2007), spécialiste universitaire du célibat, a montré que, durant les premiers siècles, les prêtres dits mariés vivaient séparément de leurs femmes.

L’Osservatore Romano explique que les prêtres à temps partiel de Lobinger n’exerceraient pas leurs fonctions individuellement mais « toujours en équipe » [suivant une tendance moderniste à dépersonnaliser la pastorale].

Au cours de son voyage entre le Panama et Rome, le pape François a recommandé la proposition de Lobinger comme moyen d’introduire les prêtres mariés, bien qu’il ait toujours rejeté les tentatives de cléricalisation des laïcs.

Lobinger, un prêtre de Regensburg en Allemagne, était jusqu’en 2004 évêque d’Aliwal en Afrique du Sud. Il a propagé ses idées dans différents livres.

Citant Lobinger, L’Osservatore Romano insiste sur le fait que l’Église [décadente] des riches pays du Nord devrait être la première à introduire des prêtres mariés.

https://gloria.tv/article/QWKm8xnkpGQ31hvuixzFy1TRL

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.