Josef Seifert : François a « rejeté le christianisme » et transformé Dieu en « relativiste »

Le célèbre philosophe autrichien Josef Seifert a vivement critiqué la déclaration du pape François à Abou Dhabi selon laquelle le pluralisme et la diversité des religions sont « voulus par Dieu ».

Dans un article publié sur en.gloria.tv le 8 février, Seifert demande : « Comment Dieu peut-il vouloir des religions qui nient la divinité et la résurrection du Christ ? »

Pour Seifert, la déclaration de François « contient toutes les hérésies » et fait de Dieu un relativiste qui « ne sait pas » qu’il n’y a qu’une seule vérité et « ne se soucie pas » de savoir si les hommes croient en la vérité ou en la fausseté.

Il conclut que, dans son document d’Abou Dhabi, François « a rejeté le christianisme » et implique que Dieu doit haïr l’Église catholique car elle rejette toute relativisation de la religion chrétienne qui en ferait une des nombreuses religions contradictoires.

Seifert demande à François de renier son hérésie,

« S’il ne le fait pas, je crains que le droit canonique selon lequel un pape perd automatiquement son office lorsqu’il professe une hérésie doive s’appliquer, surtout lorsqu’il professe la somme de toutes les hérésies. »

https://gloria.tv/article/ukqXyURe8FPJ2e2AtNBcCqUeA

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.