31 États aux USA autorisent des avortements à terme

Pas de commnentaire mais prions le rosaire de l’enfant à naître pour arrêter l’avortement

31 États autorisent des avortements à terme

Les bébés à naître à terme peuvent être tués pour pratiquement n’importe quelle raison

Pourquoi, me suis-je posé la question la semaine dernière, tant d’Américains sont-ils si émus par le gouverneur Andrew Cuomo (D-NY) qui a promulgué un projet de loi adopté avec enthousiasme par la législature de l’État, qui permet aux femmes d’avorter les bébés nés à terme.

Certes, le projet de loi est moralement répugnant et les applaudissements jubilatoires de la législature étaient grotesques, mais 23 autres États, dont l’Illinois, autorisent la mise au monde de bébés nés à terme et pour les mêmes raisons. Et 7 autres États permettent que des bébés nés à terme soient tués pour quelque raison que ce soit.

Vers la fin de la semaine dernière, alors que les voix pro-vie indignées s’étaient éteintes, il est apparu qu’un nouveau projet de loi avait été proposé dans le Vermont et que beaucoup pensaient à tort légaliser l’avortement sans restriction tout au long des neuf mois de grossesse.

Ils se sont trompés en affirmant que l’accès illimité à l’avortement tout au long des neuf mois de grossesse est légal au Vermont depuis 2014. Le projet de loi proposé dans le Vermont ne fait que consacrer dans la législation des États le droit légal existant en tant que «droit fondamental». les avocats se préparent pour le jour où Roe v. Wade est renversé.

Les avortements tardifs sont interdits dans 24 États, sauf si la «santé de la mère est jugée à risque en permettant au bébé de grandir.

https://gloria.tv/article/YZgrDZo3bQ9q1qTSeBcFHar1g

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.