Sondra Abrahams : Expérience de mort imminente ! Ma vie après mon expérience de mort imminente –

Sondra Abrahams : Expérience de mort imminente !
Ma vie après mon expérience de mort imminente –
Entrevue avec Sondra Abrahams

(traduit du site Sign and wonders magazine – USA)

A télécharger sur ce lien :

Cliquer pour accéder à sondra-abrahams.pdf

 

Résultat de recherche d'images pour "SONDRA ABRAHAMS"

Historique

Nous sommes 5 enfants dans la famille et je suis la deuxième plus jeune.
J’ai été élevée de religion catholique. Ma mère était catholique et mon père s’est converti après le décès de ma mère.

A mes 20 ans, je me suis mariée avec Kenneth
Abrahams et nous avons eu trois enfants: Mélanie, Jeffrey et Karen.
Je suis allée à l’église chaque dimanche, mais je ne faisais que réchauffer le banc.

Après le concile « Vatican II » j’ai gardé une mauvaise opinion de l’Eglise. J’étais déçue. Toutefois, j’ai conservé la dévotion à la Sainte Mère et j’ai prié le chapelet – une dévotion que j’ai appris de ma mère.

Enfance

Image associée

La première fois que Marie m’est apparue, j’avais cinq ans. Elle m’a dit que mon père avait été guéri par son intercession. Elle avait ravivé une rose morte qui se trouvait dans un vase tout près de moi.
J’ai pris conscience que si on l’invoque, elle écoute.
Lorsque j’étais enfant, mon école côtoyait l’église catholique. Chaque jour après l’école, je courais de l’autre côté de la rue vers l’église et j’allais voir la statue de Notre-Dame de la Salette. J’allumais un cierge espérant qu’elle cesserait de pleurer comme le faisait la statue. Je faisais une génuflexion devant Jésus puis je rentrais chez moi.

Morte à 30 ans

Résultat de recherche d'images pour "SONDRA ABRAHAMS"En janvier 1970, à l’âge de 30 ans, j’ai subi une opération due à un cancer du col utérin.
Après la chirurgie, les médecins m’ont administré un médicament qui était nouveau sur le marché, et j’ai réagi quand j’étais à l’hôpital. Mon mari est arrivé et m’a ramenée à notre foyer à Houston TX. Ma belle-mère gardait les enfants. Je suis allée dans ma chambre à coucher, et j’ai pensé que je faisais un accident vasculaire cérébral
Ma belle-mère a appelé mon mari et il est revenu au foyer. Ce fut le début d’une expérience si difficile à vivre.

Les médecins ont dit à mon mari de me ramener à l’hôpital immédiatement. Je ne peux pas respirer, mon coeur allait exploser dans ma poitrine, et je courbais la tête en tentant de prendre de l’air dans mes poumons.

Mon mari m’a conduit à la salle d’urgence et le médecin ne savait quoi me donner une antidote. Le médecin craignait une crise cardiaque.
Le médecin a commencé à faire sur moi des compressions pulmonaires et je me suis
soudain retrouvée hors de mon corps. Je fixais mon corps et tout ce qui se passait
autour.
J’ai entendu le médecin commencer à jurer et à dire: “Je suis en train de la perdre”.

Résultat de recherche d'images pour "SONDRA ABRAHAMS jesus"Une rencontre avec le Christ: « Un Amour fou »

Soudain, j’ai traversé le plafond et je me suis sentie passer d’un monde à un autre. Je
ne peux pas l’expliquer ou le décrire complètement, mais j’ai été aspirée
brusquement et je suis entrée dans un tunnel.

J’ai pu voir de la lumière et j’ai vu des anges et des âmes en transit. Devant moi, il y
avait une petite lumière et je voulais me diriger vers elle. A mesure que je m’en
approchais peu à peu, elle fut de plus en plus brillante et la lumière était le Christ. Je
me rappelle qu’Il m’a entourée de Ses bras. Il n’était pas un esprit. Il était réel.
Mon âme n’était pas propre. Je me rappelle et je pouvais ressentir son amour – un
amour dévorant. Je le ressentais dans tout mon être. Je ressentais son Amour et sa compassion.

Etant une maman, je croyais connaître l’amour, mais il n’y avait rien de comparable.
Son amour me consumait et je le ressentais profondément.. C’est la plus belle
sensation que j’ai ressentie dans ma vie.

Il m’a dit qu’Il allait me montrer des choses. Il s’est retourné et a bougé sa main.
Alors qu’Il bougeait sa main, toute ma vie a défilée depuis mon enfance jusqu’à l’âge
de 30 ans comme un écran au cinéma. J’ai vu tout ce que j’ai fait de bon et j’ai
ressenti son amour et sa joie. Lorsque j’ai fait quelque chose de mal, j’ai ressenti sa
souffrance et la douleur intense que je lui ai causée. Il m’a montré toute ma vie. Mais
Il n’a jamais cessé de m’aimer. Sa miséricorde est infinie.
Il est difficile d’expliquer tout ceci. J’ai rencontré Jésus face à face. Il est plus beau
que n’importe quelle image que j’ai vue. Il rayonnait l’amour.

Visite du Ciel, du Purgatoire et de l’Enfer

Résultat de recherche d'images pour "enfer"Lac de Feu

Jésus m’a demandé si j’étais content de ma vie et je Lui ai dit que non. Il m’a dit que
j’aurais d’autres occasions pour mieux agir. Ensuite Il a dit qu’Il me montrerait
quelque chose d’autre. Il m’a montré l’enfer. C’était horrible. Cela est sans fin et c’est pour toute l’éternité. C’est simplement horrible. On ne peut pas en sortir.

J’étais très affolée pour les âmes qui vont en enfer. Les âmes ressemblent à quelque
chose de semblable à vos pires rêves, presque comme des monstres. Ils maudissent
Dieu et n’arrêtent jamais. C’était comme un volcan. On ne peut pas imaginer à quoi
ressemblent ces âmes. Je me suis écrié: “Je vais prier pour elles!” et Jésus a hoché la
tête. Il m’a montré un homme horrible qui jurait contre Dieu. De son vivant, il était
malin, cruel et orgueilleux. Il faisait exprès de claquer les portes sur le visage des
gens. Quand il voyait un animal dans la rue, il l’écrasait sans pitié. Ses amis
l’exhortaient à rechercher Dieu. Et l’homme répondait: “Je n”ai pas besoin de
trouver Dieu. Je suis Dieu.”

L’homme eu un accident de voiture et quand son âme fut détachée de son corps,

Notre Seigneur lui est apparu une dernière fois et lui a demandé deux choses:
“M’aimes-tu, m’aimes-tu vraiment ? Regrettes-tu tes péchés ?”
L’homme a maudit Notre Seigneur. Jésus a pointé son doigt et le visage de l’homme
(de son âme) est allé dans les flammes éternelles. L’homme n’a pas reconnu Jésus à
cause de sa fierté. A ce jour, je ne sais pas qui était cet homme. je n’ai jamais oublié
ceci. J’ai immédiatement su que je ne voulais pas aller en enfer. La souffrance là-bas
est si intense.

Résultat de recherche d'images pour "enfer"Un Feu Purificateur

Ensuite Jésus m’a montré le purgatoire. J’ai appelé le purgatoire “la zône grise”
pendant des années à cause de son aspect morne et grisâtre. Il y a des niveaux, mais
je ne sais pas combien. Le fond est très sombre et noir. La plupart des âmes qui y
sont ont commis des péchés très sérieux et la souffrance y est intense. Il y a des
flammes, mais ce sont des flammes à l’intérieur des âmes pour les purifier. Dès que
les âmes sont nettoyées et purifiées, elles se mettent à escaler différents niveaux de
gris vers la lumière. Elles sont alors pûres comme du cristal et sont libérées vers le
ciel.

J’ai vu mon oncle Creighton qui est décédé lorsque j’avais quatre ou cinq ans. Il avait
commis le suicide avec une arme à feu. Il était allé au niveau le plus bas du
purgatoire. Son âme m’a reconnue, et il m’a demandé de prier pour lui. Je l’ai
entendu pleurer. Il est venu 20 ans plus tard après cette expérience et m’a laissé
savoir qu’il avait été libéré du purgatoire.
Il nous faut prier pour les âmes du purgatoire – offrir des messes, chapelets et
sacrifices. C’est ainsi que les âmes quittent le purgatoire puisqu’elles ne peuvent pas
prier pour elles-mêmes.

Elles peuvent prier pour nous, mais ne peuvent pas prier pour elles-mêmes. C’est à
nous de prier pour elles. Il y a des milliards d’âmes au purgatoire. Aucune âme ne
sait qu’il y a une autre âme près d’elle. Elles sont complètement isolées. Elles savent
pourquoi elles sont là. Elles ne peuvent pas trouver de consolation auprès d’autres
personnes. Le temps n’existe plus. Il n’y a pas d’horloge.

Après avoir vu le niveau profond du purgatoire, Jésus m’a montré le ciel. Les âmes
au ciel sont rayonnantes. Je n’ai jamais vu leurs pieds. Elles se déplacent et les
odeurs ne sont pas les mêmes que celles du monde. La musique est si belle
milliers de voix qui prient Dieu. J’ai rencontré la mère de ma mère qui est décédé
plusieurs années avant ma naissance. Elle m’a remerciée d’avoir donné son prénom
à ma fille aînée. Elle m’a donné un message pour ma mère. Elle m’a dit de prier le
chapelet. Elle semblait n’avoir que 30 ans.

Source : Sign and wonder magazine