Les évêques du Ghana dénoncent l’émigration qui « menace » leur pays

La Conférence épiscopale du Ghana a renouvelé ses efforts pour réduire le niveau élevé de migration des jeunes lors de son assemblée plénière annuelle.

Les évêques ont chargé Caritas Ghana de donner la priorité aux activités visant à lutter contre « cette menace » et ont pris le temps d’entendre les « lamentations » des autorités traditionnelles et politiques sur ce sujet.

Ils se sont déclarés « attristés par les pertes en vies humaines dans le désert et la mer Méditerranée de jeunes hommes et femmes entreprenant ces périlleux périples ». Ils prient pour leur « retour dans de bonnes conditions de sécurité ».

En 2017, plus de 4 000 Ghanéens ont été rapatriés de Libye.

https://gloria.tv/article/fE8hwmJoTxA63Z6z98qQPtu9w