Une armée au ciel

Une armée au ciel

Merci à Jean Paul pour la traduction

Résultat de recherche d'images pour "a army in heaven"

Une garde-malade qualifiée qui a travaillé pendant des années et plus tard est allée travailler dans un hospice a inscrit des narratifs de mort imminente, y compris des coup d’oeil de l’enfer et du Ciel et la vision de Jésus parmi les plus remarquables que nous ayons déjà lus dans ce domaine de rencontres mystiques.

La garde-malade, Kelley Jankowski, une mère de six enfants qui demeure au Maryland, a gardé un journal et a pris des notes méticuleuses après avoir écouté ce que les mourants lui disaient et les a enregistrés dans un livre superbement écrit

An Army in Heaven – certainement consolant!

Ce sont des histoires  relatives au simple processus de la mort.  Il y a des rapports de superbes visites célestes.  Il y a sérieux rapports de l’enfer – le plus détaillé jamais vu; tout un travail de secrétaire.

Tel que dans d’autres cas, un certain nombre de ceux qui sont à la porte de la mort expliquent en détail la présence consolante de certains bien-aimés décédés.

Le fruit immédiat est précisément cela : la révocation de la peur de mourir, et pour ceux qui cherchent de la consolation.

Par exemple. Un homme de 79 ans nommé Jacques qui a eu un historique d’ hypertension et de diabète.  Ses reins en sont maintenant endommagés.  Alors qu’il approche de la mort, Kelley le trouve couché paisiblement dans la chambre et après avoir terminé son évaluation physique et pris ses signes vitaux, elle l’entendit dire, ‘Garçon, que fais-tu ici?’

Résultat de recherche d'images pour "dying person in heaven"« J’ai regardé Jacques’ écrit Kelley, « et il souriait et regardait le pied du lit.

« A qui parles-tu Jacques?’ ai-je demandé, puisqu’il n’y avait personne au pied du lit.

Il me regarda avec un regard énigmatique et impatient et dit , ‘Quoi, es-tu aveugle, dame?  Je parle à Benny ici même!’

Il indiqua le pied du lit.

« Oh, excuse-moi, Benny, Je ne t’ai pas vu te glisser ici. (J’ai dit)  Eh bien, vous deux pouvez avoir une belle visite, et voici  la sonnerie d’appel – appelez-moi si vous avez besoin de quoique ce soit. »

Une fois de retour à son poste, Kelly a dit qu’elle a vu Jacques en conversation plaisante et animée avec « Beny » pendant une heure et demie.  Les autres gardes ont regardé aussi.  « Peut-être que Benny est mort, » l’une d’elles a suggéré.

Lorsque Kelley est retournée à la chambre, Jacques a dit : « Benny a fini et est parti maintenant.  Il fut bon de revoir ce garçon, si bon.  Il y a longtenps que je l’ai vu. »  Alors, après que Jacques est lui-même décédé, Kelley a demandé à la famille s’il y avait un « Benny »; ce fut un choc. « Quoi » dirent-ils,presque tous à l’unison.  Benny, il en est, était un petit-fils qui était proche de Jacques  et qui a été tué quatre ans auparavant dans un terrible accident de motocyclette.

Les expériences sont de pair avec d’autres expériences de mort imminente dans lesquelles les personnes qui ont un coup d’oeil de l’autre dimension. Elles rapportent fréquemment d’avoir rencontré  – au départ de leurs corps – certains parents.  « Chéri, c’est le temps pour moi de partir » un autre a dit à son épouse alors que la mort approchait.  « Maman et papa sont ici, » dit-il, indiquant  – dans ce cas du côté gauche de la chambre, prêt d’une fenêtre,  « On me dit que c’est le temps, je leur ai demandé de me laisser vous dire au revoir, et ils ont dit que c’est correct. »

Alors que la mort approche, nous apprenons au sujet de ces expériences et le voile s’amincit.  Vous avez peut-être de telles expérience dans vos familles.  Et le rapport de Simon – intriguant et électrifiant – un gros professeur d’économie qui a été filé en vitesse à une salle d’urgence après une sérieuse attaque de cœur.

« Cela va au-delà de tout ce qu’un esprit mortel peut comprendre, ce me fut particulier, » dit-il à la garde après son coup d’oeil de l’après vie – expliquant que nos demeures au Ciel sont uniques et basées sur nos vies sur la terre, spécialement notre compassion et le service au prochain.  Pendant sa proche rencontre avec la mort, Simon a parlé d’avoir rencontré Jésus.

Résultat de recherche d'images pour "majestic jesus in heaven"

« Lorsque je me suis retourné pour Le voir », Il avait un sourire spectaculaire, » dit le gisant.  « Il était comme un père qui surprend son fils lors de sa fête.  Il rayonnait d’une telle joie incroyable, comme un père qui regarde un enfant ouvrir un superbe cadeau.  J’ai immédiatement senti comme il était content de tout ce que j’avais fait pour Lui durant ma vie.  Il m’a embrassé de Ses bras et m’a tiré près de Lui en mon âme, Je L’ai senti me dire, ‘Je t’aime.’

Je me suis attendri à Son étreinte et J’ai été tellement comblé d’amour pour Lui que mon âme était en louange complète.

« Une adoration incroyable et spontanée a surgi de mon cœur, tellement que j’aurais pû l’adorer en louange complète et incroyable, » dit le professeur d’économie.  « Ce fut tellement merveilleux qu’il n’y a pas de paroles pour exprimer ce qui a envahi mon cœur dans Son étreinte et Sa  Présence.

« L’amour qui émane de Lui est simplement indescriptible et si complet que rien – absolument rien dans ma vie dont j’aie fait l’expérience – pourrait s’en rapprocher. »

Un tel détail peut-il être vérifié?

L’homme ajoute :

« En dépit de me ressentir si comblé, j’étais absolument et complètement heureux, que  rien ne manquait lorsque j’y étais.  Vous savez, mon épouse, tous mes amis, ma demeure, et tout ce à quoi j’ai travaillé ici dans cette vie.  Rien n’importait.  J’étais complètement à l’aise de laisser le tout derrière sans retourner pour voir.

« Et mon épouse Annie, que j’aime plus que tout  –  j’étais complètement content de la laisser derrière moi car j’étais finalement chez moi, et j’étais absolument comblé et complètement heureux – complètement heureux. »  Le Ciel est notre demeure.  Ceci est répété dans de tels épisodes.

Entre temps, le Seigneur?

Il « rayonnait l’amour absolu, la sainteté, et la pureté absolue et parfaite.  Mais par-dessus tout, » dit le professeur, « Il exudait une telle majesté royale que vous étiez forcés de l’adorer, et le L’aimer, car il est tellement de manière accablante et épatante dans Sa magnificence et Sa beauté.

« Il est grand et complètement et parfaitement masculin et si superbement beau, » dit Simon.  « Il avait des cheveux bruns et des yeux profonds invitants, de beaux yeux.  J’aurais pu le regarder et rien d’autre pour toute l’éternité…  Mais il ne ressemble pas à nos représentations artistiques comme Je les ai vues sur la terre, et tellement ont l’air efféminées.  Il était incroyable! »  La description continue dans beaucoup de détail.  Mais allons à ce qui importe.  Sans nous presser, mais certainement quelque chose à envisager, le passage dans l’éternel, lorsque nous serons avec Jésus.

Pour le Christ et avec le Christ, la mort perd de son aiguillon.

Malgré Sa splendeur incroyable, ineffable, Jésus, dit l’homme à Kelley, « comme toi, comme moi, comme la dame là-bas, le docteur ici.  C’est difficile à expliquer, en te regardant, je Le vois.  Je Le vois en tout le monde, et Il fait partie de tout le monde car nous sommes créés à Son image, tu vois. »

Quant au titre de ce livre convaincant, le livre le plus touchant, bien écrit, et renseignant que nous ayons lu depuis longtemps, Kelley explique :

« J’ai pris soin d’une petite dame qui m’a demandé si elle pouvait faire quelque chose pour moi.  J’ai pensé que c’était quelque chose de si gentil de la part de quelqu’un qui était fixée au lit et non capable de s’occuper d’elle-même.  Je lui ai demandé que lorsqu’elle serait dans l’autre dimension et qu’elle rencontrerait Dieu face à face, de prier pour moi.

source : Une armée au Ciel

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.