Évêque Schneider : François fait la promotion du péché mortel

L’évêque du Kazakhstan, Athanasius Schneider, a noté un « flot d’hérésie homosexuelle » à l’intérieur de l’Église et un « silence embarrassé » chez « de nombreux évêques ».

Schneider réaffirme sur LifeSiteNews.com que les actes homosexuels sont « contraire à la nature et la raison » et conduisent à une damnation éternelle.

Les clercs qui défendent la légitimité de l’homosexualité – explique Schneider – ne sont pas des serviteurs du Christ mais du « régime politique et médiatique de l’homosexualité » et donc des « évêques du régime ».

Selon Schneider, le Saint-Siège ne s’oppose pas à l’avancée de l’idéologie gay, mais attribue même des tâches ecclésiastiques aux partisans de cette perversion.

Schneider remarque que le pape François échoue actuellement à « renforcer la vérité sur l’homosexualité ».

https://gloria.tv/article/inRqYaKi2WbG2SwrJPhLHeG2R

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.