Enoch – La coupe de ma Juste Colère déborde, vous ne voulez pas accueillir ma Miséricorde qui vous appelle à la conversion

Enoch  8 Novembre 2018

REVEILLEZ-VOUS HABITANTS DE MA BIEN-AIMEE COLOMBIE ET DE MON  BIEN-AIME MEXIQUE, PARCE QUE  J’AI BESOIN DE VOTRE CONVERSION D’URGENCE ; C’EST MON ULTIME APPEL, AVANT DE VOUS ENVOYER LE CHÂTIMENT !


8 NOVEMBRE 2018 3 :30 P.M

APPEL TRES URGENT DE DIEU LE PERE A LA COLOMBIE ET AU MEXIQUE. ULTIME APPEL. MESSAGE A ENOCH

Mes Nations Bien-aimées, ma Paix soit avec vous.

Mes deux nations piliers de mon plan de salut de ces derniers temps, sont sur le point d’entrer en purification. Je vais les passer par le four de la tribulation, parce qu’elles n’ont pas voulu accueillir ma Miséricorde et elles continuent engourdies par le péché et le mal ; j’ai besoin que ces deux nations brillent comme des creusets, pour qu’elles puissent rayonner avec leur lumière sur les autres nations.

Bien-aimées nations  de Colombie et du Mexique, si vous continuez dans votre léthargie spirituelle, sans tenir compte de mes appels ; si vous continuez dans votre débauche et votre péché, en me tournant le dos et pas le visage, je vous assure que vous allez vous lamenter. La furie de ma Nature sera la responsable de votre châtiment ; je vous ai choisies pour que de vous sorte le cri de liberté : mais je vois avec tristesse que vous ne voulez pas m’écouter et à l’inverse vous avez accru votre péché et votre méchanceté. Vos enfants n’ont pas voulu accueillir mes appels à la conversion, vos dirigeants continuent de me tourner le dos en promulguant des lois qui vont à l’encontre de la nature. La coupe de ma Juste Colère déborde, vous ne voulez pas accueillir ma Miséricorde qui vous appelle à la conversion ; puis je vois que ce dont vous avez besoin pour changer c’est de ma Justice et c’est cela que je vais vous envoyer.

Si vous continuez  mes Nations Bien-aimées dans votre rébellion, je ferai que la furie de ma nature se décharge sur vous  avec tous ses éléments. Mes Bien-aimées Colombie et  Mexique, réfléchissez, je ne me complais pas dans votre souffrance et dans votre douleur ; vous n’êtes pas préparées et vous n’allez pas résister à la furie de ma nature. Je ne veux pas vous détruire ni ne veux endeuiller vos enfants, parce que vous savez bien que je vous Aime. En tant que Père, je vous exhorte de revenir à Moi, sans connaître ma Justice.

Dirigeants de mes Nations Bien-aimées, abrogez toutes les lois qui vont à l’encontre de la nature. Que cesse l’effusion de sang de mes  innocents qui clame justice au ciel ; que le syncrétisme religieux disparaisse et qu’on me rende seulement l’adoration et le culte à Moi, votre Père du Ciel. Que vos dirigeants ne continuent pas à opprimer mon Peuple avec de lourds fardeaux et que soient punis les corrompus, parce qu’’ils saignent les nations. Je ne veux plus d’injustices, dirigeants, parce que  la lamentation de mon peuple est arrivée à mes oreilles! Gouvernez avec justice et équité, pour que vous puissiez être irréprochables devant Moi.

A nouveau je vous dis, habitants de mes Nations Bien-aimées, le temps de ma Miséricorde arrive à sa fin. J’attends votre conversion sincère, parce que je ne veux pas que la mort ni la douleur ou les pleurs vous réveillent ; accueillez les appels que je vous fais et changez une fois pour toutes. J’ai besoin que vos nations soient prêtes et préparées, pour qu’elles puissent mener à bien mon Plan de Salut pour ces derniers temps. Réveillez-vous habitants de ma bien-aimée Colombie et de mon Bien-aimé Mexique, parce que j’ai besoin de votre conversion d’urgence ; c’est mon ultime appel avant de vous envoyer le châtiment ! Je vous parle en tant que Père et je vous offre ma Miséricorde, pour que vous l’accueilliez et changiez. En ne répondant pas à mon appel, je vous enverrai  ma justice avec tout son poids et sa rigueur. Que choisissez-vous, ma Miséricorde ou ma Justice ? Décidez-vous une fois pour toutes. Je ne veux pas que vous me connaissiez comme Juste Juge, Mes Bien-aimées ; parce que votre terre et vos enfants ne supporteraient pas le passage de ma Justice.

Alors écoutez-moi et mettez en pratique mon appel ; revenez à Moi, tout comme l’ont fait les habitants de Ninive et je m’abstiendrai de vous envoyer mon châtiment. J’attends votre  conversion sans que vous ayez à connaître ma Justice ; je vous attends, ne tardez pas Mes Bien-aimées. Restez dans ma Paix.

Votre Père, Yahvé, Seigneur des Nations.

Faites connaître mes messages aux quatre coins de la terre.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.