L’Église en Chine

Le cardinal hongkongais Joseph Zen a demandé au pape François dans une lettre de suspendre l’accord secret conclu en septembre avec le régime de Pékin (la-croix.com, 22 novembre).

Zen a remarqué que le seul résultat tangible de l’accord est que François a perdu son autorité sur l’Église en Chine. Le régime chinois dit même à l’Église catholique clandestine de se joindre à l’Église d’État communiste, a-t-il ajouté.

De cette façon, le Vatican « aide indirectement le gouvernement à anéantir l’église clandestine que Pékin n’a pas pu écraser ».

Lors d’une conférence à Bologne (Italie) le 21 novembre, le cardinal Pietro Parolin, le principal responsable de l’accord avec la Chine, a qualifié l’accord d' »acte de foi ».

https://gloria.tv/article/eTDBN1oXNNhn4iq6rhpAdVT4D

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.