Asia Bibi

L’acquittement

Mercredi, la Cour suprême a acquitté « de toutes les accusations » Asia Bibi. Elle est libre « immédiatement » a souligné le juge Saqib Nisar lors de l’énoncé du verdict.

« Je n’arrive pas à croire ce que j’entends. Je vais sortir ? Ils vont vraiment me laisser sortir ? », a-t-elle dit au téléphone à son avocat.

Justice a été rendue, c’est une victoire pour Asia Bibi. Le verdict montre que les pauvres, les minorités et la fraction la plus modeste de la société peuvent obtenir justice dans ce pays en dépit de ses défauts. Je suis très heureux. Ceci est le jour le plus important et le plus heureux de ma vie.

Saif-ul-Mulook, avocat d’Asia Bibi

Blanchi par la justice, condamnée par la rue

Cette annonce a provoqué la fureur des milieux islamistes radicaux, qui sont descendus par milliers dans les rues et ont bloqué de nombreuses routes, criant des menaces de mort aux juges et à Asia Bibi, et appelant à l’armée à la mutinerie. Des affrontements entre policiers et manifestants ont éclaté et plusieurs voitures ont été brûlées dans le district de Sheikhupura (Pendjab, centre).

Photo Arif ALI/AFP
Photo Rizwan TABASSUM/AFP

Photo Arif ALI/AFP

1 / 2
Photo Arif ALI/AFP Photo Rizwan TABASSUM/AFP

Imran Khan, le Premier ministre pakistanais a dû intervenir pour apaiser les esprits. Il a solennellement appelé à « ne pas céder » à ceux qui appellent à rejeter ce verdict car ils le font « pour leur propre intérêt politique » et « ne rendent pas service à l’islam ».

« Cette décision envers une blasphématrice n’est pas de bon augure pour le pays », a estimé Maulana Abdul Aziz, imam de la Mosquée rouge, haut lieu de l’islam radical à Islamabad. « C’est une décision extrêmement injuste, cruelle, totalement détestable contre la charia », a-t-il déclaré.

Et maintenant ?

On ignore ce qu’il adviendra d’Asia Bibi après sa sortie de prison. Elle ne pourra pas rester au Pakistan : les fondamentalistes veulent sa tête.

Selon RFI, son mari, Ashiq Masih et ses filles vivent au Royaume-Uni. Asia Bibi pourrait les rejoindre mais cela peut être risqué… la famille a ressenti des tensions au sein de communauté pakistanaise très importante outre-Manche.

En France, le cas de la chrétienne dépasse les clivages politiques. La secrétaire d’État Marlène Schiappa (LREM), Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France (LR) ou encore de Marine Le Pen (RN), ont salué l’acquittement.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.
%d blogueurs aiment cette page :