17 septembre : Les stigmates de St François d’Assise :


Cette fête trouve son origine dans la tradition franciscaine et aujourd’hui partout célébrée dans le rite extraordinaire de la liturgie romaine.

Saint François reçut les stimagtes de Notre Seigneur Jésus en 1224.
Saint François deux ans avant son départ pour le ciel, se retira sur le mont Alverne et commença par un jeûne de quarante jours pour honorer Saint Michel.

Lors d’une contemplation le jour de l’Exaltation de la Sainte Croix, alors qu’il méditait sur la Passion de Jésus, il fit cette prière : «O Seigneur Jésus-Christ, accorde-moi deux grâces avant que je meure.

Autant que cela est possible, que dans mon âme et aussi dans mon corps, je puisse éprouver les souffrances que Toi, Tu as dû subir dans Ta cruelle Passion, et ressentir cet amour démesuré qui T’a conduit, Toi, le Fils de Dieu, à souffrir tant de peines pour nous, misérables pécheurs!»

Il vit alors descendre du ciel un Séraphin sous la forme d’un homme crucifié.

Cette vision le transporta d’une immense joie teintée de douleurs.
Le séraphin s’approcha, c’est alors que cinq rayons de lumière et de feu jaillirent des plaies de l’ange crucifié et vinrent frapper le côté, les deux mains et les deux pieds de François, et imprimèrent sur son corps pour toujours la trace des stigmates de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

Les 5 considérations sur les stigmates de Saint François,
http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Fdassise/Les_Stigmates.html

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.