15 Août – Assomption de Marie

15 Août – Assomption de Marie

La Dormition (la mort paisible, tel un sommeil) et l’Assomption (la non corruption du corps et sa montée au ciel) de la Sainte Vierge sont unanimement célébrées dès l’époque patristique dans toutes les Eglises d’Orient et d’Occident. L’Église catholique a considéré que les traditions anciennes sur lesquelles ont été établies la célébration liturgique (outre le fait objectif qu’il n’y a jamais eu mention de reliques du corps de la Vierge Marie qu’une église aurait détenu) étaient conforme au dépôt de la Foi.

Le Pape Pie XII proclame la définition dogmatique de l’Assomption :

« Nous proclamons, déclarons et définissons que c’est un dogme divinement révélé que Marie, l’Immaculée Mère de Dieu toujours Vierge, à la fin du cours de sa vie terrestre, a été élevée en âme et en corps à la gloire céleste. »

La proclamation dogmatique de l’Assomption reste à ce jour le seul et unique cas où l’infaillibilité pontificale, telle que définie au Concile de Vatican I, a été mise en œuvre.

Notons que le pape Pie XII ne dit pas dans sa proclamation que Marie est morte.

La proclamation dogmatique ne se fit pas – comme on aurait pu s’y attendre – un 15 août mais le 1er novembre de l’Année Sainte 1950, jour de la Toussaint, situant ainsi Marie dans la communion de tous les saints.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.