La guerre ouverte entre les évêques néerlandais

La guerre ouverte entre les évêques néerlandais

L’évêque auxiliaire Jan Hendriks de Haarlem-Amsterdam a défendu la communion protestante allemande.

Il a soutenu le 16 mai sur son site web arsacal.nll’idée que les conférences épiscopales puissent décider elles-mêmes [en contradiction avec les conférences des autres évêques et le Nouveau Testament] d’introduire ce sacrilège.

Hendriks a été nommé en 2011 par Benoît XVI. Son évêque diocésain Jozef Punt est considéré comme un « conservateur ».

Deux jours après Hendriks, l’archidiocèse d’Utrecht dirigé par le cardinal Willem Eijk a déclaré le contraire.

Cette déclaration est conforme avec la loi de l’Église, le catéchisme et les documents de l’Église qui expliquent que les non-catholiques peuvent recevoir la sainte communion dans une « situation d’urgence » mais que les mariages mixtes ne peuvent être considérés comme tels.

Il semble que la déclaration d’Utrecht était une réponse aux propositions hérétiques de Hendriks.

https://gloria.tv/article/iswWeVLPTiYk3XhmiqwukNxPL

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.