Jean, messager de la Lumière : Les croyances catholiques qui irritent le plus profondément les détracteurs sont celles de l’avortement, de la sexualité, et du mariage d’un homme et d’une femme

Image associée« Mes bien aimés frères et sœurs, par la télévision et l’Internet circulent mondialement des informations en tous genres, et c’est ainsi que des contradicteurs en profitent pour s’attaquer aux religions et entre autre, aux catholiques et en particulier au saint Père le Pape qui se trouve confronté à des critiques et à de fort nombreux défis.

Effectivement, le relativisme est devenu aujourd’hui, la religion civile et la philosophie publique où tous les arguments peuvent paraître convaincants. Étant donné la diversité du monde moderne, il peut sembler raisonnable que la société veuille affirmer qu’aucun individu, aucun groupe, n’a le monopole de la vérité. Ce qu’une personne peut considérer comme bon et désirable, ne l’est pas forcément pour une autre. Il serait logique que toutes les cultures et religions soient respectées. Et dans bien des cas, le psychologue ou le psychiatre s’est substitué au prêtre.

Image associéeEn votre qualité de chrétien vous vivez dans la vérité, cela signifie que vous vivez en plein accord avec Jésus-Christ et avec la Parole de Dieu dans la Sainte Écriture. Et c’est ainsi que vous avez à proclamer sans cesse la vérité de l’Évangile, non seulement par vos paroles mais surtout par vos actes et donc par votre manière de vivre et d’agir.

Les croyances catholiques qui irritent le plus profondément les détracteurs sont celles de l’avortement, de la sexualité, et du mariage d’un homme et d’une femme. Effectivement, ces vérités peuvent paraître subversives dans un monde qui voudrait vous faire croire que Dieu n’est pas nécessaire et que la vie humaine n’a pas de nature ou de but essentiels.

Résultats de recherche d'images pour « avortement »En ce qui concerne l’avortement, il est regrettable que son acceptation soit si largement répandue dans de nombreux pays, ce qui vous montre que, si des institutions démocratiques ne sont pas fondées sur Dieu ou sur une vérité très haute, elles peuvent très facilement devenir des armes contre votre propre dignité d’homme.

Il serait stupide d’attendre de la gratitude, ou même du respect, de la part de vos actuelles classes dirigeantes en particulier dans les domaines de la culture. Si les droits de l’homme ne viennent pas de Dieu, ils dépendent alors de conventions arbitraires entre les êtres humains. L’Etat existe pour défendre les droits de l’homme et pour favoriser son épanouissement. L’Etat ne peut jamais être la source de ces droits. Quand l’État s’arroge ce pouvoir, même une démocratie peut devenir totalitaire.

Et il est vrai que l’Écriture vous dit de respecter ceux qui vous gouvernent et de prier pour eux. Vous devez avoir un grand amour pour votre pays que vous appelez – notre patrie -. En premier lieu, il vous appartient d’obéir à Dieu ; vos devoirs vis-à-vis du pouvoir viennent en seconde position. Vous ne pouvez ignorer que vous vivez une époque où l’Église est appelée à être une communauté croyante et exemplaire de résistance au mal.

Seule la vérité peut rendre les hommes libres. En votre qualité d’apôtres de Jésus-Christ et de la Vérité qu’Il incarne, votre devoir est de donner l’exemple et d’agir au mieux pour le bien de tous.

Avec toute votre famille du Ciel, sous la Lumière du Père Éternel, tout l’Amour du Seigneur Jésus et de Sa maman la Sainte Vierge Marie, je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Jean, votre messager d’Amour »

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.