Publication d’une Déclaration de foi

 

 

Les Cardinaux publient Une déclaration de foi –  Une Réponse aux « Dubia »

A la fin de la conférence romaine « Église catholique, où vas-tu ? » (7 avril), une déclaration finale a été publiée au nom des participants, y compris les cardinaux Brandmüller, Burke et Zen, et l’évêque Athanasius Schneider.

 La déclaration réaffirme l’enseignement catholique sur le mariage et répond aux doutes des Cardinaux publiés après le document controversé du Pape François « Amoris Laetitia » encore appelé « La Joie de l’Amour ».

 Voici les six points de la Déclaration :

 1. Un mariage ratifié et consommé entre deux baptisés ne peut être dissous que par la mort.

2. Par conséquent, les chrétiens Catholiques unis par un mariage valide qui se joignent à une autre personne pendant que le conjoint est encore en vie, commettent le grave péché d’adultère.

(rappel : Adultère : péché mortel qui fait descendre en enfer à l’heure de la mort s’il n’y a pas de repentir et de confession sacramentelle)

3. C’est un commandement moral absolu qui oblige toujours et sans exception.

4. Aucun jugement subjectif de conscience ne peut rendre un acte intrinsèquement mauvais bon et licite.

5. Le jugement sur la possibilité d’administrer l’absolution sacramentelle ne repose pas sur l’imputabilité du péché commis, mais sur l’intention du pénitent d’abandonner un mode de vie contraire aux commandements divins.

6. Les personnes divorcées et remariées civilement et qui ne veulent pas vivre dans la continence (c’est à dire en s’abstenant de relations sexuelles) vivent dans une situation objectivement contraire à la loi de Dieu et ne peuvent donc pas recevoir la communion eucharistique.

(Rappel : dans un tel cas, la communion apporte la condamnation de l’âme à l’enfer).

Nouvelles anglaises de Gloria TV

https://gloria.tv/article/E9T3hdVug1cQ3p4ajeXP3myzJ

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.