Le Carême avec Sainte Faustine

Le Carême avec Sainte Faustine 

Quand je me plonge dans la Passion du Seigneur, je vois souvent, pendant mon adoration, Jésus se présenter tel qu’ Il était après la flagellation, lorsque les bourreaux l’emmenèrent et Lui ôtèrent Son vêtement, qui déjà collait à Ses Plaies. Celles-ci se rouvrirent pendant qu’ils ôtaient le vêtement. Alors on jeta sur les épaules du Seigneur et sur ses Plaies ouvertes un manteau rouge, sale et déchiré. Le manteau atteignait à peine les genoux ..

On fit asseoir le Seigneur sur une poutre, puis on tressa une couronne d’épines, qu’on Lui posa sur la tête. On Lui mit en main un roseau et tous se moquaient de Lui et Lui rendaient hommage comme à un roi. Ils Lui crachaient au Visage d’autres prenaient le roseau et Le frappaient à la Tête, d’autres encore Lui voilaient la Face et le frappaient à coups de poings. Jésus supportait tout avec douceur.

Qui le comprendra, qui comprendra Sa douleur ? Jésus avait le regard baissé à terre. J’ai ressenti ce qui se passait alors dans Son Coeur très doux. Que chaque âme considère ce que Jésus souffrait à cet instant. Ils s’acharnaient à insulter Jésus et je me demandais d’où venait une telle méchanceté dans l’homme. C’est le péché qui agit ainsi : l’ Amour et le péché se sont rencontrés.

Un jour où je me trouvais dans une certaine église avec une Sœur, pendant la Sainte Messe, j’ai éprouvé la grandeur et la Majesté de Dieu. Je sentais que cette église était imprégnée de Dieu… Sa Majesté m’enveloppait, elle m’effrayait et cependant, me remplissait de paix et de joie. J’ai vu que rien ne pouvait s’opposer à Sa Volonté. Oh ! i toutes les âmes savaient Qui demeure dans nos sanctuaires ! Il n’y aurait pas tant d’outrages ni de manque de respect dans les endroits sacrés.

O Eternel et inconcevable Amour, je vous prie de m’accorder une grâce, éclairez ma raison de la lumière d’en haut, faites-moi connaître et apprécier toutes les choses d’après leur valeur. La plus grande joie de mon âme est de connaître la vérité.

« Petit Journal » de Ste Faustine

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.