Maria Valtorta – Le dernier avènement du Christ et L’Antéchrist et la grande persécution.

Image associée

Dernier avènement du Christ.   

L’avènement du Christ en Gloire dans le cœur des hommes. C’est un évènement claironnant, universel, visible de tous, mais le Christ ne viendra pas en personne (venue réservée à la fin du monde) : il suscitera une dernière fois son esprit dans cette armée d’évangélisateurs préparée par Marie. C’est l’époque de l’unité des chrétiens, des croyants et celle de la conversion d’Israël. Le Christ n’aura plus qu’un seul troupeau sur toute la terre qui aura été évangélisée.

Ceux qui devront réunir les lignées autour de la Croix pour préparer le rassemblement du Christ auront une main de père et de roi[18]. Et aucune lignée ne manquera à l’appel, avec ses meilleurs descendants[19]. Alors je viendrai et je mettrai mon pouvoir à sa défense contre toutes les embûches et les ruses, les attentats et les crimes de Satan envers ma Jérusalem terrestre — l’Église militante. Je répandrai mon esprit sur tous les rachetés de la Terre[20]. … Je me tiendrai comme une fontaine au milieu de mon troupeau recomposé et je laverai en moi toutes les laideurs passées que déjà le repentir aura commencé à effacer. Alors, Roi de justice et de sagesse, je disperserai les idoles des fausses doctrines, je purgerai la Terre des faux prophètes qui vous ont conduits à tant d’erreurs. Je me substituerai à tous les docteurs, à tous les prophètes, plus ou moins saints, plus ou moins méchants, car le dernier enseignement doit être purifié de toute imperfection[21].

L’archange qui a vaincu Lucifer et qui garde mon Royaume et ses enfants, sera celui qui apparaîtra comme un signe céleste aux derniers temps[22].

Quelle forme cela prendra-t-il ? On l’ignore, mais ce signe sera visible et incontestable[23].

Cette annonce claironnante et universelle du dernier avènement du Christ provoquera un grand affolement. On se tournera vers ces évangélisateurs, apôtres des derniers temps, ignorés ou méprisés jusque-là. On les « tirera par la manche » pour qu’ils communiquent l’esprit de Jésus.

Bons et mauvais se sépareront naturellement. Les uns seront tout amour et charité, les autres toute haine.

Mon Église, à l’avant-dernier jour, se composera alors de vrais chrétiens. Peu nombreux comme au début, mais saints comme au début. Elle finira dans la sainteté comme elle commença dans la sainteté. Les menteurs, les traîtres, les idolâtres resteront au dehors ceux qui, à la dernière heure, imiteront Judas et vendront leur âme àSatan, nuisant ainsi au Corps mystique du Christ. La Bête[24] aura en eux ses lieutenants pour sa dernière guerre[25].

Les derniers temps seront les temps de l’esprit. Ces lumières, ces voix pulluleront alors pour servir de guide aux cœurs droits qui marcheront à tâtons dans les brumes des matérialismes, des rationalismes, des sectarismes auxquels les prêtres prendront largement part[26].

Pour Grignion de Montfort, ces apôtres des derniers temps :

seront de vrais disciples de Jésus-Christ et marcheront sur les traces de sa pauvreté, humilité, mépris du monde et charité, enseignant la voie droite de Dieu dans la pure vérité, selon le saint Évangile, et non selon les maximes du monde, sans écouter ni craindre aucun mortel, quelque puissant qu’il soit.

 

L’Antéchrist et la grande persécution.   

Puis surgira l’Antéchrist à qui Satan livrera tous ses pouvoirs.

Il est logique que, dans un monde où tant de lumières spirituelles seront mortes, s’instaure manifestement le règne, bref mais terrible, de l’Antéchrist, engendré par Satan comme le Christ fut engendré par le Père. Le Christ, fils du Père, engendré par l’Amour avec la Pureté. L’Antéchrist, fils de Satan, engendré par la Haine avec la triple Impureté[27].

Ce sera une personne très haut placée, comme un astre. Non un astre humain qui brille dans un ciel humain, mais un astre d’une sphère surnaturelle, lequel, cédant à la flatterie de l’Ennemi, connaîtra l’orgueil après l’humilité, l’athéisme après la foi, la luxure après la chasteté, la faim de l’or après la pauvreté évangélique, la soif d’honneurs après une vie cachée. Il est moins effrayant de voir tomber une étoile du firmament que de voir tomber dans les anneaux de Satan cette créature déjà élue[28].

Il n’est pas certain que cette prophétie désigne un Pape, mais peut-être une figure de proue de ces saints des derniers temps suscité par Marie, peut-être un de ceux qui auront contribué « avec une main de père et de roi » à l’unification des croyants en un seul troupeau du Christ.

Commenceront alors la persécution violente, mais brève contre les croyants fidèles. Tout le Ciel, avec l’Église militante encore sur terre, sera en prière pour que ce troupeau ne sombre pas. Sans ce secours le troupeau sombrerait en entier. Les fidèles disposeront ensuite d’une très courte période d’accalmie pour se préparer avant le jugement dernier. Ils n’auront en effet qu’une période de purification (Purgatoire) restreinte et donc accrue en intensité[29].

L’Antéchrist suscite des phénomènes aptes à vous séduire et à vous faire tromper, prévient L’Esprit-Saint[30]. Il s’agit des prodiges dont le Christ a prévenu lorsqu’il vous a prédit les derniers temps[31], en mettant l’humanité en garde contre ces mêmes prodiges et contre les voix des faux christs et des faux prophètes qui surgiront et apparaîtront ici et là.

Terrifiant comme jamais l’homme n’en a connu, le dernier temps, de trois ans et six mois, sera celui pendant lequel Satan, par l’intermédiaire de son fils, brûlera d’une rage suprême, car la scission entre les deux rameaux du peuple de Dieu[32] sera terminée, et avec elle la cause de tant de maux matériels, moraux et spirituels; il utilisera alors ses ultimes et parfaites astuces pour nuire, ruiner, tuer le Christ dans les cœurs ainsi que les cœurs acquis au Christ.

Les sages comprendront le piège de Satan — ou plutôt les innombrables pièges de Satan —, car ceux qui possèdent la vraie Sagesse sont éclairés. Par leur fidélité à la grâce, ils deviendront purs et éprouvés comme le feu, dignes d’êtres élus au ciel. Les impies, eux, suivront le Mal et feront le mal: ils ne pourront en effet comprendre le Bien car, par leur volonté spontanée, ils se seront rempli le cœur de mal.

« Alors viendra le temps où l’Eglise, outragée à un point jamais égalé, ne sera plus libre de célébrer le sacrifice perpétuel, et l’abomination de la désolation sera élevée sur le Lieu Saint et sur les lieux saints[33], comme cela a été annoncé par les prophètes et répété par moi, qui ne me trompe pas, dit Jésus. Il poursuit : Daniel dit : « Il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours (d’un tel outrage). Heureux celui qui tiendra et qui atteindra mille trois cent trente-cinq jours ».

Cela signifie que, pendant les trois ans et six mois qui précéderont la fin, un petit temps[34] sera finalement réservé aux fidèles pour se rassembler et écouter la Parole ultime, qui résonnera dans leurs esprits comme une invitation au ciel[35], tandis que Michel avec ses anges vaincra Satan et ses démons. « Heureux celui qui tiendra et qui atteindra mille trois cent trente-cinq jours » signifie: « Heureux celui qui aura persévéré jusqu’à la fin « , car il sera sauvé[36].

Azarias, l’ange gardien de Maria Valtorta, nous adresse cette supplique en vue de ce temps d’épreuve : « Élevez autour de l’Église la barrière de votre prière (pour cette heure-là[37]« .

 

La fin du monde et le jugement dernier.  

Passé ce moment, Dieu dira « Assez ! « . Le Christ apparaîtra alors en personne pour juger « les vivants et les morts ». Tous le verront, sans exception, certains pour la Gloire éternelle, d’autres pour la damnation éternelle. L’Enfer, éternel, sera définitivement clos pour qu’il ne puisse plus souiller ni le Ciel ni la Création. Mais il est éternel et ne sera donc pas détruit.

La Terre reviendra à son origine, planète parmi les planètes avant d’être dissout comme toutes les autres planètes, une fois le Jugement dernier prononcé[38]. Le Christ avec tous les saints de tous les temps montera dans une dernière ascension dans la « Jérusalem céleste » préparée de tous temps. Les saints gouverneront alors avec le Christ pour l’éternité :

Je viendrai alors, non plus en Maître mais en Roi, prendre possession de mon Église militante, désormais devenue Une et Universelle telle que la fit ma volonté. Son travail séculaire sera terminé. L’Ennemi vaincu à jamais. La Terre purifiée par les torrents de la Grâce descendue pour une dernière fois sur elle pour la rendre telle qu’elle était au début, quand le péché n’avait pas corrompu cet autel planétaire destiné à chanter avec les autres planètes les louanges de Dieu, et devenu par la faute des humains la base de l’échafaud de son Seigneur fait Chair pour sauver la Terre. Une fois que seront vaincus tous les séducteurs, tous les persécuteurs qui, à un rythme soutenu, ont troublé l’Église, mon épouse, elle connaîtra la tranquillité et la gloire. Moi et mes saints, nous monterons ensemble dans une dernière ascension et prendrons possession de la Cité sans contamination, où mon trône est préparé et où tout sera nouveau et sans douleur. Baignés de ma Lumière, vous régnerez avec moi dans les siècles des siècles[39].

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.