Des soeurs françaises persécutées par le Vatican

Des soeurs françaises persécutées par le Vatican

Les quarante petites sœurs de Marie, mère du Rédempteur, de Saint-Aignan-sur-Roe, sont persécutées par leur évêque libéral Thierry Scherrer de Laval, rapporte riposte-catholique.fr le 27 février.

Les sœurs gèrent quatre maisons de retraite et servaient autrefois dans la maison de l’évêque. Scherrer considère que les sœurs sont « trop traditionnelles ». Il est particulièrement exaspéré par le fait qu’elles ont décidé lors de leur chapitre général de 2012 de revenir aux anciennes normes.

En raison de la fusion des maisons de repos des sœurs, Scherrer est maintenant membre du conseil d’administration de l’association civile qui les dirige. Nullement expert dans ce domaine, il a imposé des décisions de gestion sans écouter aucun conseil. Devant la résistance des sœurs, il a ordonné une visite canonique dont les résultats étaient décidés d’avance.

Scherrer a impliqué dans l’affaire la Congrégation romaine pour les religieux, qui a suspendu le conseil des sœurs et a exilé le supérieur général et le maître des novices de la communauté. Trois commissaires apostoliques libéraux ont été imposés.

Mais les sœurs ont refusé de recevoir les commissaires et ont fait appel des mesures prises à la Signature apostolique romaine.

https://gloria.tv/article/1pUZrKToVbawDC6xirpNpPQZ8

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.