Paratico – Il ne suffit pas d’écouter mon message, il faut le vivre


Il ne suffit pas d’écouter mon message, il faut le vivre

Paratico – Brescia – Italie

Dimanche 26 mars 2017 – 23e anniversaire des apparitions sur la colline.
Mes chers enfants bien-aimés, 
aujourd’hui je suis heureuse de voir que vous êtes si nombreux à répondre à mon appel, à être venus louer la Très Sainte-Trinité et à écouter mon message.
Mes enfants, il ne suffit pas d’écouter mon message, encore faut-il le vivre; surtout l’Evangile, il ne suffit pas seulement de le lire et de l’écouter, mais il faut le vivre.
Mes enfants, vivez mes messages et convertissez-vous!
 Soyez conscients du grand cadeau que Dieu vous offre par ma présence extraordinaire. Soyez conscients de ma présence en ce lieu surtout aujourd’hui, en cette journée de grâces! Ce lieu fleurira comme un nouveau printemps et inondera de lumière et d’amour beaucoup de mes enfants qui vivent dans l’angoisse et la souffrance seulement si vous vivez à fond mon message et écoutez les demandes que je vous adresse.
Mes enfants, au début de mes apparitions en ce lieu à mon cher instrument je vous avais dit d’écarter les enfants de la télévision pour les préserver des mauvaises influences. Mes enfants, cette exhortation vaut toujours. Et c’est aussi à vous tous que je dis de vous en tenir à l’écart ainsi que des technologies nouvelles qui vous tiennent occupés, vous volent votre temps et vous éloignent de la prière, de l’amour, de la charité et du service du prochain.
Mes enfants bien-aimés, vous savez que votre Maman ne veut que votre bien, préserver votre âme. En effet, vous trouvez souvent le temps de rester des heures au téléphone ou de passer des heures devant votre petit écran, mais vous ne trouvez pas de temps à passer avec Jésus.
Mes enfants, vous parlez souvent entre vous de la paix, mais ensuite vous vous déclarez la guerre par des critiques, des divisions et des accusations. Mes enfants, on ne se comporte pas ainsi! Non, pas ainsi! Mes enfants, je vous invite à devenir des témoins de l’amour et des bâtisseurs de paix en ce monde troublé. Soyez des témoins de l’amour et de la paix en ce monde qui éteint le sourire des personnes âgées et sème l’angoisse dans le cœur des enfants et des innocents.
Mes enfants, mon Cœur attend plein d’impatience vos cœurs et le triomphe de l’amour et de la paix partout dans le monde.
Mes enfants, priez, priez pour la paix, pour qu’un temps de paix règne, comme avant, dans le monde entier. 
Mes enfants, comprenez que ceci est un temps de grandes grâces, mais aussi un temps de grandes épreuves pour tous ceux qui désirent suivre la voie de la paix, la voie tracée par Jésus, la voie de l’Evangile.
Mes enfants, je vous vois souvent effarés, confus, je vois que vous êtes divisés, aussi entre vous, mais aujourd’hui je vous prends tous sous mon manteau et je vous invite à prier, à prier, à prier, non pas avec des mots, mais avec le cœur.
 Aujourd’hui, je veux vous donner la paix. Portez-la toujours dans vos cœurs et donnez-la à vos frères, jusqu’à ce que la paix de Dieu commence à régner dans le monde. Avec vous je supplierai le Ciel à vous la concéder. Je suis avec vous et je vous bénis au Nom de Dieu, qui est Père, au Nom de Dieu, qui est Fils et au Nom de Dieu, qui est Esprit d’Amour. Amen. 
Mes enfants, cheminons ensemble! Je vous aime! Cheminons ensemble! 
Au revoir, mes enfants.
A la fin de la procession en l’honneur de Marie sur la colline, à 15 h 30:
Mes enfants bien-aimés, j’ai écouté vos requêtes et je vous serre tous sur mon cœur. Je vous bénis au Nom de Dieu, qui est Père, au Nom de Dieu, qui est Fils et au Nom de Dieu, qui est Esprit d’Amour. Amen.
 Je vous caresse et je vous accompagne chez vous. Au revoir, mes enfants!

 

Message du dimanche 23 juillet 2017 à l’Oasis

Mes chers enfants bien-aimés, Je suis heureuse de vous retrouver ici en prière en si grand nombre. 
Mes enfants, je vous invite à nouveau à la prière du cœur et à vivre la prière dans votre vie, en la transformant en amour envers les démunis, les pauvres, les malades, les abandonnés. 
Mes enfants, soyez prière et dans le monde soyez des instruments d’amour et de charité!
 Mes enfants, Vous êtes encore trop nombreux à rechercher des signes et à avoir perdu le goût de la prière et de l’adoration de Jésus Eucharistie. Mes enfants, les secrets que j’ai confiés au début de mes apparitions à mon bien-aimé instrument si docile, se réaliseront tous, aussi le grand signe sur la colline que pourront voir également ceux qui à présent sont loin de Dieu. Ils apparaîtront seulement quand Dieu le voudra. Vous autres, priez! Mes chers enfants, je vous le répète avec bienveillance, n’attendez pas les signes, mais priez! Priez! Priez!… La curiosité n’est pas à confondre avec la foi, le commérage avec la grâce et les signes avec la prière!
Chers enfants, convertissez-vous et approfondissez votre foi! Quand les signes viendront, rappelez-vous que pour beaucoup d’entre vous il sera trop tard. Commencez immédiatement à prier, à aimer et à vivre l’Evangile. Je vous répète aussi de ne pas aller à la recherche des signes. Certes, si Dieu les permet, vous devez le remercier et le louer, mais vous autres, prenez plutôt chaque jour le saint Evangile en main. Lisez-le, vivez-le et tout vous sera évident. 
Mes enfants, je suis venue parmi vous justement pour ceci: pour vous emmener tous à lui et on arrive à lui en suivant sa Parole.
 Je vous bénis tous de tout Cœur. Mes enfants, aujourd’hui je bénis spécialement le Pasteur1 qui vient de très loin et avec lui je bénis les âmes que Dieu lui a confiées. Je vous bénis tous au nom de Dieu, qui est Père, au nom de Dieu, qui est Fils et au nom de Dieu qui est Esprit d’Amour. Amen. 
Merci de votre présence. Je vous embrasse tous. 
Au revoir, mes enfants.

Notes:
1. La Sainte Vierge se réfère à l’évêque du Gabon (Afrique) qui participe à la prière.

https://www.parvis.ch/fr/stella-maris/stella-maris-553/il-ne-suffit-pas-decouter-mon-message-il-faut-le-vivre

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.