Le Vatican prépare une Église sonnée à l’abolition du célibat

Le Vatican prépare une Église sonnée à l’abolition du célibat

Le préfet de la Congrégation pour le Clergé, le Cardinal Beniamino Stella, un partisan aveugle du Pape François, a annoncé que le Vatican « étudie » l’ordination des hommes mariés à un sacerdoce à temps partiel. Parlant en contradiction, il affirmait en même temps que « le célibat n’est pas en discussion ».

Stella fait ses déclarations dans une interview pour le livre de Fabio Marchese Ragona, « Tutti gli uomini di Francesco » (Tous les hommes de François). Selon Stella, l’abolition du célibat ne concernerait pas seulement la région amazonienne mais aussi « quelques îles du Pacifique, et pas seulement ».

Comme d’habitude, lorsque des nouveautés contredisant la règle de foi sont introduites, Stella prétendait que « l’on restaurerait une structure qui existait déjà dans l’Église des origines », bien que de nombreuses études aient montré que ce n’est pas vrai.

Le cardinal invoque une « urgence sacramentelle », un autre mythe qui ne correspond pas à la réalité. Il est vrai que dans les pays où l’Église est devenue la proie du libéralisme théologique, le nombre de prêtres diminue, mais les liturgies restantes ne sont pas toujours bien accueillies, ce qui contredit l' »urgence sacramentelle » de Stella.

Stella cultive le mythe que les prêtres mariés s’occuperaient des paroisses qui sont presque « inaccessibles » pour les prêtres célibataires. En réalité, les prêtres mariés auraient tendance à se déplacer vers les grandes villes, proches de leurs familles. En Allemagne, ils empêcheraient, au moins pendant un certain temps, une Église totalement pourrie de s’effondrer sans mener à un renouveau.

https://gloria.tv/article/nMboxaQDnTdU2K4vXdyoimkZU

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.