La campagne de Parolin pour être pape en mauvaise posture après le fiasco chinois

La campagne de Parolin pour être pape en mauvaise posture après le fiasco chinois

Ed Condon, avocat canon et journaliste, ne croit pas à l’affirmation du cardinal Pietro Parolin selon laquelle il aurait le contrôle des négociations avec le régime chinois. Parolin est le secrétaire d’État du Vatican.

Sur le podcast religieux de The Spectator présenté par Damian Thompson, Condon se réfère à la gestion par Parolin d’un certain nombre d’autres échecs : le voyage apostolique au Chili, la liquidation des Chevaliers de Malte, les finances du Vatican.

Condon estime qu’après l’accord controversé entre la Chinet le Vatican, un pontificat de Parolin n’est plus très probable.

Damian Thompson ajoute que Parolin veut « désespérément » devenir pape.

https://gloria.tv/article/ke8gFR6Qts8G1bhxGEkLqyHrv

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.