Jean, messager de la Lumière : Le Royaume de Lumière

« Mes bien chers frères et sœurs, Considérez deux hommes face à face. D’un côté Pilate, gouverneur romain qui a le pouvoir de juger, de faire libérer ou de condamner. Et de l’autre Jésus qui lui, est livré comme un agitateur de l’ordre public. Pilate a tout pouvoir, tandis que Jésus est malmené, humilié et mis en état d’infériorité.

Tous les jours et d’une certaine manière et depuis bien des temps, les sociétés se sont dotées de tribunaux. Bien souvent des hommes sont menottés et présentés à des juges. En permanence à travers le monde, l’avenir de certains se présente dans un face à face un peu semblable à celui que Jésus a connu devant Pilate.

Résultats de recherche d'images pour « ponce pilate »Sans tenir compte du réel motif de sanction à l’encontre de Jésus, Pilate a préféré par lâcheté, le faire mourir plutôt que d’affronter ceux qui refusaient ses critiques et sa manière de proposer une relation d’amour. Il faut reconnaître que Jésus lui-même a accordé un grand respect à son juge et en a appelé à la conscience de celui devant lequel Il a été présenté. Et c’est ainsi que Jésus ne prétend rien et n’exige rien. Il ne dit pas qu’Il est Roi et Il donne à Pilate – comme à chacun d’entre vous – la possibilité de reconnaître qu’Il est, c’est-à-dire : Celui qui rend témoignage à la Vérité. La vérité est qu’Il est Dieu, un Dieu Sauveur.

Dieu connaît si bien chacun et chacune de vous et vous demande de dire « OUI » à l’offre de relation personnelle qu’Il fait aux uns comme aux autres. C’est un oui libre, spontané, joyeux que vous pouvez donner. Et c’est cela qui constitue dès à présent le « Royaume ». Pas un Royaume de votre société, mais un Royaume des cœurs, qui reflète le Royaume d’éternité où Dieu se tient et où Il veut que vous participiez, cela par la grâce et par l’Esprit.

Résultats de recherche d'images pour « royaume des cieu »Le Royaume du Christ, celui que vous connaîtrez un jour ne prend pas la place des royaumes de la terre. Vos royaumes gardent leur propre rôle, nécessaire et humain, mais il serait bien préférable qu’ils soient ouverts aux choses divines. Pensez que le christianisme est une force féconde et positive pour que votre monde soit toujours plus et authentiquement humain. Le christianisme doit imprégner vos âmes, vos sociétés et vos cultures.

Vous êtes roi, dans le Christ Jésus. Il veut que là où Il est, vous soyez également. Cela, en attendant que s’établisse définitivement et parfaitement le Royaume du Christ et qu’il le remette à son Père à la fin des temps. Il vous le promet déjà maintenant, et encore plus à l’heure de votre passage dans l’éternité quand vous serez lavé de vos taches et digne, d’être avec Lui à jamais. Comprenez bien que Dieu est déjà à l’œuvre parmi vous.

Dans tout l’amour du Ciel, mes frères et sœurs bien aimés, avec votre parenté, je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Jean, votre messager de l’amour du Ciel »

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.