Valentina : Priez le Chapelet de la Divine Miséricorde, tous les jours et aussi souvent que vous le pouvez.

Résultat de recherche d'images pour "valentina papagna messages"

10 mai 1994

Notre Bienheureuse Mère m’apparut avec le petit Jésus dans ses bras. Elle me sourit et me dit : « Quand certaines personnes te demandent de prier pour eux pour Me demander des faveurs, dis-leur de prier le très Saint-Rosaire en Mon nom. Les mystères joyeux. Ce sont Mes préférés parce que je porte dans Mes bras sacrés mon petit enfant Jésus. Le Seigneur petit enfant Jésus. Mon petit cœur. Mon fils Bien-aimé. Il apporte tellement de joie à mon cœur immaculé, le petit bébé, le Sauveur que j’ai porté pour vous tous.

Notre Sainte Mère continua : « Dis- leur que quand ils prient ces mystères avec sincérité de cœur, ils recevront beaucoup de grâces et leurs pétitions seront entendues. Pourquoi est-ce que je porte Mon Fils dans les bras ? Parce que je vous l’offre constamment et veux le placer dans les bras de chacun d’entre vous, Mes enfants.

Dis à tout le monde de me faire confiance et de venir chercher mon aide. Je suis votre Mère, et Je vous aime tous énormément et je veux que vous aimiez Mon fils Jésus qui vous aime aussi beaucoup. »

Merci ma très belle Sainte Mère de nous aimer autant et de nous donner ton fils Jésus.

Image associée

11 septembre 1994

Saint Raphaël, Merrylands. Pendant la messe, alors que je recevais la Sainte Communion, Notre Seigneur me pressa de prier le Chapelet de la Divine Miséricorde. Je ne compris pas pourquoi mais je sentis l’urgence de le faire. Je ressentis qu’il y avait un besoin de le réciter. Il me pressa et puis s’en alla. Après la messe je restai pour prier le Chapelet de la Divine Miséricorde.

Résultats de recherche d'images pour « chapelet à la miséricorde divine - christ miséricordieux »

12 septembre 1994

Notre Seigneur Jésus apparut dans une vision avec un air très triste. Il dit : « Valentina, Mon enfant, je viens te dire pourquoi je t’ai demandé, hier, à l’église, de prier le Chapelet de la Divine Miséricorde avant le Saint-Sacrement et à la fin de la messe. »

Avec une grande tristesse et des larmes Il dit : « Je suis si triste. Mon Corps Sacré et Mon Précieux sang, aujourd’hui, sont si peu honorés par les hommes. Ils n’y pensent même plus et ils le vénèrent encore moins. Dans certains endroits je n’existe plus sur l’autel mais je suis relégué sur le côté ou bien complètement retiré de la vue. Les gens viennent en ayant très peu le désire de Me témoigner de la révérence. Souvent ils ne font pas de génuflexion et ils parlent à voix haute distrayant les autres qui souhaiteraient se recueillir près de Moi, en silence. Dans le monde, blasphèmes, sacrilèges, et ridicule me poussent de côté un peu plus chaque jour. Ils s’enfoncent de plus en plus dans l’abîme du péché. Cela m’offense tellement. Je suis si peiné. Je t’en supplie, Mon enfant, aide-moi ! Fais-leur passer ce message pour qu’ils honorent Mon Corps Sacré et Mon Précieux Sang qui ont été sacrifiés sur la Croix pour vous tous et le sont encore quotidiennement. »

Avec beaucoup de tristesse il dit encore : « Priez le Chapelet de la Divine Miséricorde, tous les jours et aussi souvent que vous le pouvez. Je vous en supplie, répétez cette prière aussi souvent que vous le pouvez au cours de la journée pour le pardon des péchés.
« Dis à tous d’honorer Ma Présence Sacrée dans le Saint-Sacrement qui demeure dans leurs églises. Je voudrais aussi que mes prêtres parlent de ce Mystère Sacré pour que les fidèles me connaissent davantage. Je suis votre Seigneur et Dieu et Je désire que vous veniez tous à Moi. » Il devint plus allègre quand il ouvrit les et que beaucoup de petits agneaux se rassemblèrent autour de Lui. Puis il les enlaça tous en souriant et dit : « Je suis votre Bon Berger. »

Je répondis : « Merci Mon Seigneur Jésus, aie pitié de nous ! »

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.