Jim Woodford : Expérience de mort imminente entre le ciel et l’enfer


Jim Woodford est « décédé » et s’est retrouvé entre l’enfer et le Ciel.

 Résultat de recherche d'images pour "Jim Woodford"

Woodford a dit à Mr Sid Roth, que son expérience fut comme une rencontre entre deux écrans de cinéma placés l’un à côté de l’autre – le Ciel sur l’un, l’enfer sur l’autre. Une zone grise entre les deux.

C’est comme s’il a vu divers stages ou niveaux de « l’après-vie », tout ceci en séquence.

Commençons avec le Ciel.

Résultat de recherche d'images pour "flowers paradise"

« Si nous avions un spectre de couleurs sur la terre, le Ciel en a dix milles fois dix milles de plus, » dit Woodford, en plaçant ceci en contraste avec ce qui se trouve de l’autre côté d’une ligne de démarcation.

 « À la droite se trouvait un magnifique champ colorié avec une vapeur – que nous pilotes identifions comme étant un effet de terre – avec de superbes fleurs visibles, mais à la gauche de cette ligne cela était bien différent, car cette magnifique verdure passait du vert, au brun, au brûlé, et tombait dans une crevasse.

Alors que je prenais du recul et que je regardais dans cette noirceur froide, j’y ai vu au fond comme une faible lueur, comme une lueur de feu, de feu rouge.

« Et j’ai alors entendu un son des plus incroyables, comme si deux portes massives s’ouvraient et grincaient sur des pentures peu usitées depuis longtemps.

Résultat de recherche d'images pour "hell people"

« Et soudain est apparue à travers ces portes la créature la plus hideuse que vous puissiez imaginer. »

Le pilote, cliniquement « mort » depuis des heures, a noté,:Hollywoiod ne pourrait jamais copier ce que j’ai vu. »

« Je me suis soudain vu asséné par une odeur nauséabonde qui émanait de cette fosse. Une odeur de mort et de décomposition de choses mortes il y a longtemps, des choses qui n’ont jamais vu le jour. Elle m’a fixé et de ses yeux fulgurants m’a regardé et a commencé à s’avancer le long du mur de cette fosse. Mais son corps était formé comme une masse roulante de nuage noir avec une face au centre. Et j’ai entendu les choses les plus horrifiantes, quelque chose qui émanait du corps de cette créature.

« Et ce qui m’a alors horrifié est que j’ai entendu mon nom – mon nom étant déclaré.

« Cette créature me connaissait et venait vers moi et j’étais terrifié. Alors qu’elle s’élevait de la fosse pour venir vers moi, elle avait un visage des plus laids inimaginable, de taille massive, et grondait vers moi et semblait se réjouir par anticipation, et ce tellement qu’elle ne pouvait attendre de fixer ses griffes sur moi. J’étais tellement horrifié que je me suis éloigné de la noirceur pour aller vers la lumière.

« Et lorsque j’ai fait cela, j’ai senti cette créature – son haleine – à l’arrière de mon dos. Je pouvais entendre le bruit de sa salive tomber sur la terre.

Résultat de recherche d'images pour "jésus pardonne moi"

Et c’est alors que j’ai dit : ‘Jésus, pardonne moi.’

Selon sa propre description, Woodward était un homme qui n’a jamais beaucoup pensé à Dieu. Irréligieux.

Il s’est alors tourné vers la créature et – désespérément – s’est écrié, ‘Dieu, viens à mon aide! »

Et dans Sa bonté, le Seigneur l’a fait.

Image associée

Soudain, trois étoiles sont arrivées comme des comètes et se sont transformées en anges; leur lumière a instantanément frappé la créature et l’ont forcé à retourner dans la fosse.

Il l’a échappé belle.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.