Selon l’évêque Schneider, le pape a répondu au Dubia

Selon l’évêque Schneider, le pape a répondu au Dubia

Le document tristement célèbre des évêques de Buenos Aires qui permet la communion des adultères, nie en pratique la vérité divinement révélée de l’indissolubilité du mariage, selon Monseigneur Athanasius Schneider.

Interrogé par rorate-caeli.blogspot.com le 4 décembre, Schneider a qualifié de « triste circonstance » que François aitapprouvé de telles instructions,

« Par ce biais, le Pape a donné, à mon avis, une réponsed directe [et erronée] » au Dubia.

https://gloria.tv/article/josVpVUMoyF64nNv27cyHbmTU

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.