De nouvelles accusations contre l’ami recyclé de François


De nouvelles accusations contre l’ami recyclé de François

La nomination de l’évêque argentin en disgrâce Gustavo Óscar Zanchetta, un protégé de François, au poste d’évaluateur de l’Administration du Patrimoine du Siège Apostolique (APSA) est « surprenante » étant donné son profil, écrivait Sandro Magister le 28 décembre.

Zanchetta a abandonné son ancien diocèse à l’improviste en prétextant des « problèmes de santé », pour réapparaître peu de temps après en bonne forme physique. Selon les médias argentins, il a laissé son diocèse dans un état désastreux.

On a depuis appris qu’il avait refusé une fouille de son véhicule par la police en mettant en avant son « statut d’évêque ». La police cherchait de la drogue.

Zanchetta collaborera avec le président de l’APSA, le cardinal Domenico Calcagno, qui rencontre régulièrement François et est un adversaire tenace de la réforme des finances du Vatican par le cardinal Pell.

Selon Sandro Magister, la nomination de Zanchetta augmentera la confusion dans laquelle se trouve la réforme tant vantée de la Curie du Vatican.

https://gloria.tv/article/1LeVZfJATN1jA3FNjws2y1buJ


 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.